Traitement du signal et des images pour l’art et le patrimoine – Extraction interactive d’éléments de contenu et analyse de redondance des formes dans les imprimés anciens, Par Jean-Yves Ramel (LI Tours)

Le GdR Information, Signal, Image, viSion (ISIS) organise le 13 mai 2016 une journée autour du Traitement du signal et des images pour l’art et le patrimoine, à Télécom Paristech (amphi B310). Jean-Yves Ramel (Pr, LI Tours) présentera à cette occasion une partie des travaux effectués dans le cadre du projet Paradiit financé par deux Google Awards successifs en 2011 et 2012 et mené en collaboration avec l’équipe du programme BVH du CESR.

L’objectif de cette journée GdR ISIS est de réunir les chercheurs et industriels dont les travaux trouvent des applications dans le domaine de l’art, l’histoire de l’art ou du patrimoine culturel. En effet, le développement des technologies numériques notamment autour de l’image, est un enjeu important pour la préservation, la restauration, l’étude, la création et la diffusion des objets, monuments, œuvres, documents issus du domaine artistique et culturel. Réciproquement, les problèmes soulevés par ces problématiques posent de nouveaux challenges à la communauté scientifique de la vision par ordinateur et du traitement de l’image comme en témoignent l’augmentation des publications et la présence de sessions spéciales dans des conférences de référence de ces domaines.

Lire la suite

Projet PARADIIT : publication sur HAL

capture

En 2011 et 2012, le laboratoire Reconnaissance des Formes et Analyse d’Images du Laboratoire informatique de l’Université de Tours (RFAI, équipe de Jean-Yves Ramel), associé à l’équipe des Bibliothèques Virtuelles Humanistes, a bénéficié de deux Google Digital Humanities Awards pour le projet PaRADIIT (Pattern Redundancy Analysis for Document Image Indexation and Transcription). Ce projet vise à développer les logiciels AGORA et RETRO, qui permettent l’extraction, le clustering et la reconnaissance de formes tirées de documents imprimés anciens. L’enjeu, à terme, est le développement d’outils d’aide à la transcription de documents imprimés anciens, et le développement d’un module d’OCR adapté aux livres imprimés de la Renaissance. Un résumé en anglais des résultats provisoires et des perspectives de développement du projet PARADIIT est désormais disponible sur HAL : Exploiting Document Image Analysis in the Humanities