Projet Bibliopol@ : matériaux pour servir à l’histoire du commerce des livres à la Renaissance

Édition de l’Inventaire des livres trouvés chez les libraires montois le 16 mars 1569 (n.s.)

(Bruxelles, Archives générales du Royaume, Conseil des troubles, 22)
 


Lire la suite

Soutenance de thèse | « Les “riches inventions” d’un roman alchimique : édition commentée de L’Histoire veritable ou Le Voyage des princes fortunez de François Béroalde de Verville (1610) », Laetitia Bontemps

Soutenance de thèse de doctorat en Lettres modernes
Samedi 1er décembre 2018, CESR, Tours
Laetitia Bontemps

« Les “riches inventions” d’un roman alchimique : édition commentée de L’Histoire veritable ou Le Voyage des princes fortunez de François Béroalde de Verville (1610) »

Qualifiée d’« œuvre steganographique » par son auteur, L’Histoire véritable ou Le Voyage des princes fortunez  (1610) inaugure le roman alchimique en France en réactivant le modèle littéraire de Francesco Colonna, l’Hypnerotomachia Poliphili (1499) « alchimisé » par Nazari et Gohory, puis édité par Béroalde de Verville (1556-1626) en 1600 dans son Tableau des riches inventions du Songe de Poliphile[1] . Longtemps méconnu, le dernier roman béroaldien avant le banquet satirique du Moyen de parvenir (1626) est d’abord redécouvert par Elisabeth Vordemann (1933) qui identifie sa source principale, une traduction et compilation italiennes de contes orientaux, le Peregrinaggio di tre figliuoli del re di Serendippo de Cristoforo Armeno (1557). Par ses jeux intertextuels, il représente l’aboutissement d’un cycle romanesque commencé avec Les Avantures de Floride, et poursuivi avec La Pucelle d’Orléans puis L’Histoire d’Hérodias. Mis en ligne[2] sur le site des Bibliothèques virtuelles humanistes dès 2003 puis réédité dans une version modernisée par Georges Bourgueil, ce chef d’œuvre méritait une édition commentée, complétée par une introduction, un glossaire, des index, et une bibliographie actualisée.

Lire la suite

Dialogue avec Jean-François Vallée, à propos de son édition électronique du Cymbalum mundi (anonyme, Paris, 1537) | Mercredi 14 novembre 2018, CESR

Mercredi 14 novembre 2018, 17 h 15
CESR, salle Saint-Martin

Spécialiste du genre du dialogue à la Renaissance, professeur au Collège de Maisonneuve et chercheur régulier au Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques à l’Université de Montréal, Jean-François Vallée prépare une édition XML-TEI du Cymbalum mundi en collaboration avec l’équipe des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » en vue d’une publication (imminente !) dans la base Epistemon. Ce séjour qu’il effectue ici pour parachever son édition offre une belle occasion d’échanges pour celles et ceux qui s’intéressent à l’énigmatique Cymbalum mundi, au genre du dialogue ou encore, plus généralement, à l’édition numérique de textes de la Renaissance.

Lire la suite

Assemblée Générale 2018 du programme de recherche BVH | Vendredi 7 décembre 2018, CESR, Tours

Mis en avant

Nous avons le plaisir de vous convier à l’assemblée générale 2018 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (CESR, Tours) qui se tiendra le Vendredi 7 décembre 2018, de 14h à 17h30, au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours, en salle Rapin.

L’année 2018 est particulièrement marquée par les premières mises en ligne des ouvrages numérisés à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans dans le cadre du projet partenarial « Bibliothèques humanistes ligériennes », tandis que la seconde campagne se tient en ce moment même à la Bibliothèque municipale d’Angers. Plusieurs publications significatives ont également ponctué l’année, telles que la poursuite de l’enrichissement de la base de données Bibliothèques françaises, désormais partagée au sein du portail de l’Equipex Biblissima, ou encore de nouveaux chapitres de l’édition sonore enrichie des Essais de Montaigne. Une autre étape importante aura été franchie avec l’achèvement du chantier d’informatisation des Catalogues régionaux d’Incunables des bibliothèques publiques de France incluant même le prochain catalogue de la Franche-Comté, à paraître en deux volumes.

Cette assemblée générale sera ainsi l’occasion de vous présenter tant les avancées des projets en cours que les perspectives du programme de recherche BVH.

En vue de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous vous remercions de bien vouloir confirmer au préalable votre présence auprès de sandrine.breuil@univ-tours.fr

En espérant vous voir nombreux à cette occasion !

L’équipe du programme BVH

Télécharger l’invitation & l’ordre du jour

Lire la suite

Colloque | « Le réseau de Marguerite de Navarre » 5-6 octobre 2018, CESR, Tours

Date : du 5 octobre 2018 au 6 octobre 2018

Lieu : Centre d’études supérieures de la Renaissance, salle Rapin

Colloque organisé par Anne Boutet, Louise Daubigny, Stéphan Geonget, Marie-Bénédicte Le Hir

Les récents travaux de Jonathan Reid et d’Isabelle Garnier ont permis de dessiner les contours d’un réseau existant autour de la reine de Navarre et cela encore bien après la dissolution du Cénacle de Meaux. Ce colloque se propose de rendre compte des mouvements d’influences entre les membres du cercle et la reine de Navarre, plus particulièrement à partir des années 1530 et de relever tous les jeux de miroirs qui viennent tisser un véritable réseau évangélique.

Lire la suite

Lost in Renaissance | Conferences Le Studium, 20-21 septembre 2018, Tours

The debate about the concept of Renaissance is certainly old, but has met for some years now a certain revival with questions relating to its temporality, particularly in France, following questions from Patrick Boucheron on the duration of a « short long medieval period » beginning in the 12th-13th centuries and ending in the 16th century. One can also point to Jacques Le Goff’s essay entitled Faut-il vraiment découper l’histoire en tranches? (Paris, Seuil, 2014) who defended the thesis that the Renaissance would not represent a particular period, but that it would be the last rebirth of a long medieval period that would end in the mid-18th century. Regardless of whether or not one adheres to this demonstration, the great medievalist nevertheless has the merit of questioning the relevance of the concept of periodization of history and, more specifically, that of the Renaissance chrononym.

Lire la suite

Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques | Journée d’étude – Vendredi 1er juin 2018, CESR, Tours

Bibliotheca, Libreria, Bibliotheque… Un siècle après l’invention de l’imprimerie à caractère mobile en métal, apparaissent en Europe plusieurs livres qui portent le titre polysémique Bibliotheca, non seulement en latin, mais aussi en plusieurs langues vernaculaires. Ces ouvrages de référence en bibliographie, en philologie ou en histoire naturelle mettent à la disposition d’un public élargi une somme de connaissances rassemblées, souvent dans une structure normalisée.

Lire la suite

Journée d’étude « Traduction et outils numériques » & atelier « Comparer les traductions – un outil d’alignement avec le projet Odysseus » | 5-6 avril 2018, Triangle, ENS de Lyon

Le Jeudi 5 avril, Toshinori Uetani (ingénieur de recherche CNRS au CESR, programme BVH) interviendra à la journée d’études « Traduction et outils numériques » qui se tiendra de 13h30 à 18h30, site Descartes, ENS de Lyon salle D2.128, pour présenter ces travaux sur les traductions au XVIe siècle.

L’atelier « Comparer les traductions – un outil d’alignement avec le projet Odysseus » viendra à la suite, vendredi 6 avril, de 9h30 à 12h, site Buisson, ENS de Lyon – salle 129 (1er étage). Lire la suite

[Appel à candidature – Post-Doc étranger] Projet « Éditions numériques alignées : le cas des traductions de l’italien au français à la Renaissance » (ENAT)

Lieu d’accueil : MSH Val de Loire (Tours)
Durée de l’accueil : 12 mois
Unité de recherche : MSH Val de Loire (USR 3501)

 

Projet : Éditions numériques alignées : le cas des traductions de l’italien au français
à la Renaissance (ENAT)
Responsable scientifique du projet : Chiara LASTRAIOLI

Descriptif du projet et objectifs

Le projet ENAT se situe au croisement de deux expériences de recherche de longue haleine, celle des recherches technologiques au sein du réseau national des plateformes portant sur le traitement de l’écrit (SCRIPTO), piloté par la MSH Val de Loire, et le programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) du Centre d’études supérieures de la Renaissance. L’idée est de mettre en œuvre une recherche post-doctorale pluridisciplinaire, polyglotte et innovante qui permette de mettre à l’épreuve des savoirs, des compétences linguistiques et des savoir-faire technologiques par l’étude des traductions éditées à la Renaissance.

Lire la suite

Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers (1547-1556), attribués à Elie Vinet. | Marie-Luce Demonet, 7 déc. 2017, ITEM

La prochaine séance du séminaire « Génétique éditoriale de la première modernité – De l’édition critique à l’analyse de corpus » se tiendra Jeudi 7 décembre 2017, 15h-17h à l’ITEM (salle 159, 59/61, rue Pouchet 75017 Paris)

Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers (1547-1556), attribués à Elie Vinet.
par Marie-Luce Demonet (Bibliothèques virtuelles humanistes, BVH, CESR, Tours)

Même s’il est probable que cet ensemble de chapitres soit attribuable à un même auteur, Élie Vinet, il mérite un traitement particulier du fait de son hérérogénéité, qui l’apparente à un recueil : les 20 premiers chapitres relèvent du genre assez indéterminé du « discours », mais le dernier, « La maniere de bien & justement entoucher les Lucs & Guiternes » est nettement technique, une « manière de », d’un contenu différent des précédents, alors que l’encodage en XML/TEI ne le laisse pas apparaître dans la structure.

Nous examinerons les façons de rendre plus clair cet agencement en recueil (édition numérique en ligne sur BVH-Epistemon : http://xtf.bvh.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/B861946101_DP1139/B861946101_DP1139_tei.xml)

 

Séminaire organisé par : Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)