TXM-Renaissance : la plate-forme de textométrie TXM-Web dédiée au corpus Epistemon

Au lancement du projet CORPOREM en mars 2015 (appel BSN5 – Numérisation), le corpus Epistemon des BVH comprenait 47 ouvrages originaux de la Renaissance en ligne, encodés en XML-TEI, mais plus de cent étaient alors déjà transcrits et en attente de traitement. Les co-financements et l’apport de BSN5 vont permettre de diffuser un ensemble patrimonial cohérent portant sur deux auteurs majeurs, disponible et ouvert à tous les types d’usagers. Avec CORPOREM, il s’agit d’enrichir une sélection de ces imprimés et manuscrits de Rabelais et de Montaigne, selon deux visées complémentaires : 1) leur publication sur le site des BVH (fac-similé et/ou édition textuelle Epistemon), 2) la mise au point d’un démonstrateur, pour le corpus Epistemon, enrichi linguistiquement et interrogeable en ligne par le biais d’un portail TXM.

Ce billet s’attache à vous présenter les travaux amorcés depuis plusieurs années en partenariat étroit avec l’équipe CACTUS (ICAR3-ENS Lyon) pour cette seconde partie du projet CORPOREM, et consolidés en 2015 par la mise en œuvre technique aux BVH, par Lauranne Bertrand. Lire la suite

Synthèse de la séance « Rabelais » du séminaire Epistemon – ÉTAM (Éditer, Traduire, Annoter, Moderniser), samedi 14 novembre 2015

Le principe de ce séminaire organisé par Marie-Luce Demonet est de partager travaux et études portant sur les textes à éditer (format papier et/ou numérique), annoter, interpréter, traduire ; sur la manière de les rendre intelligibles. Cette première séance portait sur Rabelais, une seconde est prévue (le 28 mai 2016) qui portera sur Montaigne.

  • Présentation de l’édition « Bouquins » des œuvres complètes de Rabelais
  • Quelques exemples de « translation »… et de ses difficultés
  • Le « matériau » Cinquiesme Livre
  • Quelques difficultés de transcription, encodage et traduction d’Alector de Barthélémy Aneau
  • État des lieux des projets « Rablissime » et « ReNom »

Lire la suite

Assemblée Générale 2015 du programme de recherche BVH – Jeudi 10 décembre 2015, CESR, Tours

bandeau_AG_BVH_2015

L’assemblée générale 2015 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » se tiendra le :

Jeudi 10 décembre, de 10h30 à 17h30
au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours,
Salle Rapin

Au cours de cette assemblée générale, l’avancement des projets en cours et les perspectives du programme de recherche vous seront présentés. Vous trouverez ci-après l’ordre du jour.

En vue de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous vous remercions de bien vouloir confirmer au préalable votre présence auprès de sandrine.breuil@univ-tours.fr

En espérant vous accueillir nombreux à cette occasion, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations les plus cordiales.

Marie-Luce Demonet, Responsable scientifique des BVH,
Et l’équipe du programme BVH

Lire la suite

« Les nourritures élémentaires : Rabelais, du vin et des idées » – Festival dédié à Rabelais, au vin de Chinon et aux idées, 5-8 novembre 2015

Chinon renoue avec la figure tutélaire de Rabelais et invente un festival unique, résolument utopique bâti sur l’idée que « goûter » et « savoir » sont la même chose puisqu’ils se marient en la racine latine commune de « sapere ». Si la soif est une allégorie à l’inextinguible envie d’apprendre dans l’œuvre de Rabelais, le festival « Les Nourritures Élémentaires » a bien l’intention de passer à la pratique en faisant résonner les mots et la pensée, le vin de l’AOC et les plaisirs du chinonais.

Festival organisé par l’association « Chinons »

 

Lire la suite

Séminaire EPISTEMON – ETAM (Editer, Traduire, Annoter, Moderniser) / Séance 1 « Rabelais », Samedi 14 novembre 2015, CESR

Le principe de ce séminaire est de partager les travaux et études portant sur les textes à éditer (sur papier et/ou en ligne), annoter, interpréter, traduire, à les rendre intelligibles.

Séance 1 : « Rabelais »

Samedi 14 novembre 2015, de 14h à 17h, au CESR (salle Rapin)

Lire la suite

Journées d’études « François Rabelais et l’œuvre médicale de Manardo : échanges et dialogues », 12 et 13 mars 2015, CESR, Tours

affiche-rabelais-manardoJournées d’études organisées par Marie-Luce Demonet (projet régional Rablissime, programme BVH) et Concetta Pennuto (projet régional SARC) : les 12 et 13 mars 2015, CESR, Tours, salle Rapin.

Téléchargez le programme des journées Rabelais

Lire la suite

Constituer et animer la bibliothèque rabelaisienne : 2014 en bref

1/ État des lieux : corpus Rabelais

Crédits : Amis de Rabelais et de la Devinière / BVH

Crédits : Amis de Rabelais et de la Devinière / BVH

Nous clôturerons cette année le projet Rablissime – associé à l’Equipex Biblissima – qui propose de reconstituer la bibliothèque de Rabelais, ses œuvres, sources et lectures probables en rassemblant les principales éditions et manuscrits dans leurs transcriptions originales et modernisées.

Le traitement du cœur du corpus rabelaisien est presque achevé pour la partie imprimée des œuvres attestées. Les travaux se concentrent dorénavant sur le sous-corpus manuscrit et parallèlement sur le sous-corpus des sources et lectures probables imprimées. Lire la suite

Rencontre autour de « Rabelais assassiné » – 14 janvier 2015, CESR, Tours

rabelaisestcharlieRencontre autour de « Rabelais assassiné »
Université François-Rabelais, Tours
Centre d’études supérieures de la Renaissance

Mercredi 14 janvier 2015, 17h, Salle Rapin

Rabelais n’a pas été brûlé pour ses blasphèmes, mais il l’a sans doute échappé belle. Plagiaire par anticipation de Charlie Hebdo, il avait déjà épinglé ses cibles (la Sorbonne intégriste, la Rome corrompue, et les calvinistes qui l’avaient accusé d’être libertin) à l’aide d’une satire plus ou moins féroce ou subtile, parfois à coups de blagues scatologiques (les étrons fumants), obscènes (lisez ou relisez le conte du laboureur, du diable et de la vieille, dans le Quart Livre de Pantagruel), et aussi peu féministes qu’un dessin de Wolinski. Accusateur des dévots brutaux qui envoient au bûcher ou à la corde tous ceux qu’ils déclarent « hérétiques », et défenseur de ceux qui ont « fait la figue » au pape ou à ses papimanes, il a déjà dessiné plus d’un doigt ou un bras d’honneur bien Charlie aux tueurs se réclamant d’une religion qu’ils ignorent.

Je commente les romans de Rabelais depuis quarante ans : à l’université « François Rabelais » de Tours nous étudions les blasphèmes dans la fiction, en peinture ou en mots. Nous n’avons pas l’intention d’arrêter.

Marie-Luce Demonet
Professeur de littérature française de la Renaissance, Membre de l’Institut Universitaire de France,
Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, UMR 7323 du CNRS, Université François-Rabelais, Tours