Appel à communication | Évoquer « sous le voile de silence » : l’auctorialité implicite dans les œuvres composites de la Première Modernité (Strasbourg)

Deuxième Journée d’étude PROC (22 novembre 2024)

Coordonnée par Michela Lagnena (ILLE, Université de Haute-Alsace et Université Ca’Foscari-Venise), avec la collaboration de Guillaume Porte (ARCHE, Unistra)

Organisée dans le cadre du projet PROC (Pratiques de Référencement dans les Œuvres Composites des XVIe-XVIIe siècles) soutenu par la Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace (MISHA) en 2023 et 2024, la journée d’étude « Évoquer “sous le voile de silence” : l’auctorialité implicite dans les œuvres composites de la Première Modernité », qui aura lieu le 22 novembre 2024 à Strasbourg, vise à analyser les méthodes par lesquelles sont traitées dans les éditions critiques papier et numérique l’identification et l’analyse des autorités implicites dans la production des « œuvres composites » de la Première Modernité. Cette réflexion s’inscrit dans la lignée d’une première journée d’étude qui s’est tenue en novembre 2023, « Éditer les compilations de la Renaissance. La référence explicite : de l’index au référentiel », organisée par Romane Marlhoux et Madeleine Hubert. Ces deux journées entendent mener une réflexion plus large sur les conditions d’édition de l’« œuvre composite » des XVIe et XVIIe siècles, entendue comme « l’œuvre nouvelle à laquelle est incorporée une œuvre préexistante sans [ou avec] la collaboration de l’auteur de cette dernière » (voir les perspectives d’analyse présentées dans le dossier « Éditer les œuvres composites de la Renaissance », paru dans la revue Seizième Siècle, avril 2024). 

Continuer la lecture

Pratiques de Référencement dans les Œuvres Composites des XVIe-XVIIe siècles (PROC) : Lauréat de l’appel à projet recherche de la MISHA 2023-2024

Le projet PROC (resp. Anne Réach-Ngô – ILLE, UR 4363, UHA) vise à étudier la place des pratiques de référencement dans la définition des œuvres composites des XVIe XVIIe siècles. Le corpustest, élaboré dans le cadre du programme EVEille (Exploration et Valorisation Electronique de corpus en SHS) de l’Université de Haute Alsace (UHA), servira de champ d’observation à l’étude de l’usage de la référence comme argument d’autorité au sein d’ouvrages souvent considérés comme mineurs. L’analyse des référentiels d’autorités sera menée en partenariat avec Lab de la BNU, le GT BibNumPM (« Bibliothèques numériques de la Première Modernité ») de la plateforme EMAN et les BVH du CESR. L’expérimentation de l’intégration de référentiels se fera sur la chaîne éditoriale ESTRADES (Édition Structurée : Analyse, Traitement et Diffusion en multi-supports).

Continuer la lecture

Supports de présentations | Assemblée générale 2022, programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ». 25 novembre 2022, CESR, Tours

Le 25 novembre dernier se tenait l’assemblée générale 2022 du programme de recherche BVH dont vous retrouverez le programme complet et l’ordre du jour sur notre blog.

Sont publiées dans ce billet les présentations de la journée : bilan 2021-2022 et perspectives du programme BVH par Chiara Lastraioli, avancées des Catalogues régionaux des Incunables, évolutions de l’infrastructure numérique et de la bibliothèque numérique (modèle de données, premières interfaces, déploiement IIIF…) et enfin les présentations des projets de recherche en cours : le livre de compte de Marguerite de Navarre, la nouvelle base de données Scripta Manent, les Bibliotheques francoises, l’étude des matériels d’imprimeries (avec le LIFAT pour la reconnaissance d’image et de texte), les travaux éditoriaux autour de Montaigne…

L’ensemble de l’équipe BVH tient à remercier chaleureusement la cinquantaine de partenaires, collègues et amis ayant participé à cette assemblée, en présentiel ou à distance.

Continuer la lecture