[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (imprimés & manuscrits) – 24, 25 & 26 octobre 2024, CESR, Tours

Mis en avant

L’équipe BVH du CESR organise avec le service de formation continue (FOCAL) de l’Université de Tours, une nouvelle session du stage d’« Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

[Inscriptions ouvertes]

Cette formation bénéficie du soutien du Consortium ARIANE (IR* Huma-Num) ainsi que celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

24, 25 & 26 octobre 2024
CESR, Tours | Formation en présentiel (21h)
[Les inscriptions ne sont pas encore ouvertes]
Inscriptions en ligne sur le site du FOCAL de l’Université de Tours

Continuer la lecture

[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (imprimés & manuscrits) – 19, 20 & 21 octobre 2023 CESR, Tours

L’équipe BVH du CESR organise avec le SUFCO de l’Université de Tours, une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

Cette formation bénéficie du soutien du Consortium ARIANE (IR* Huma-Num) ainsi que celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

19, 20 & 21 octobre 2023
CESR, Tours | Formation en présentiel (21h)
Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

Continuer la lecture

Les « Bibliotheques françoises » (BibFr) – Avancée de l’indexation de La Croix du Maine et élaboration du modèle de données | Bilan d’avancement 2022

Page de titre. La Croix du Maine, François Grudé, sieur de. Paris : Abel l’Angelier, 1584. Source : Maine F* 2436 | Crédits : | Crédits : Médiathèque Louis-Aragon, Le Mans – BVH-CESR. Biblissima.

Après un important travail de restructuration en 2021 induit par la migration et l’import des données mise à notre disposition par Mark Greengrass (Université Sheffield et Centre Roland Mousnier, Paris) dans la nouvelle base de données déployée sous HEURIST, le projet « Bibliotheques françoises » (Resp. Toshinori Uetani, CESR-BVH) s’est poursuivi en 2022 au travers des investigations menées sur plusieurs fronts, en collaboration avec Guillaume Porte (ARCHE, UR3400, Université de Strasbourg). La base de données, dont les contenus indexés progressivement sont mis en ligne et actualisés depuis septembre 2016, suscite par ailleurs de plus en plus de recherches pluridisciplinaires.

Avancement de l’indexation & gestion des données bibliographiques

En 2022, le stage de 3 mois d’Éléonore Dupont – étudiante en Master 2 Métiers de la Science des Patrimoines au CESR – a permis de traiter 202 notices de La Croix du Maine, de sorte qu’aujourd’hui, toutes les notices des lettres « A » à « N » sont traitées et 4 016 mentions bibliographiques sont désormais indexées et alignées aux référentiels ainsi qu’aux exemplaires numérisés, lorsqu’ils existent.

Continuer la lecture

Journées Biblissima+ 2023 « Transmettre les textes anciens : défis et solutions numériques », 3 et 4 avril — Humathèque Condorcet

Comment rassembler, partager et transmettre les compétences et les expériences pour mener des recherches innovantes sur les sources écrites anciennes ?
Comment créer les modèles et les standards permettant de conserver, interroger, enrichir et diffuser les données de la recherche sur le patrimoine écrit ?

Les « Journées Biblissima+ » offrent un espace d’échange et d’interaction entre tous les acteurs de la conservation et de la recherche sur les cultures écrites anciennes. Pendant la deuxième édition de ces Journées, les coordinateurs des 7 clusters ou communautés structurées au sein du projet présenteront leurs travaux et les résultats de leurs premières réflexions en présence du Conseil scientifique international de Biblissima+.

Continuer la lecture

Atelier de recherche | Usages de l’anonymat à la Renaissance. Controverse et propagande confessionnelles. Mercredi 16 nov. 2022, CESR, Tours

Mercredi 16 novembre 2022, 9h30-17h30

Site CESR, Salle Saint Martin

Journée organisée par Chiara Lastraioli (Université de Tours, CESR)

En partenariat avec l’Institut d’Histoire de la Réformation de l’Université de Genève (IHR)

Continuer la lecture

[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (imprimés & manuscrits) – 17, 18 & 19 novembre 2022, CESR, Tours

L’équipe BVH du CESR organise avec le SUFCO de l’Université de Tours, une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

Cette formation bénéficie du soutien du Consortium Cahier (TGIR Huma-Num) ainsi que celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

17, 18 & 19 novembre 2022
CESR, Tours | Formation en présentiel (21h)
Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

Continuer la lecture

Clôture & bilan du projet « Bibliothèque de Raymond Marcel » : Bilan scientifique & perspectives (BiRayMa 2019-2021, CollEx-Persée) – Partie 2/2

Lauréat de l’appel à projets CollEx 2018 (2de vague) pour le dossier déposé dans la catégorie collaborative « numérisation », le projet BiRayMa – Bibliothèque de Raymond Marcel visait à financer des actions de numérisation, de production de métadonnées et de publication portant sur un corpus de livres anciens issus du fonds Marcel de la Bibliothèque municipale de Tours.

Le contenu de ce billet de blog (Partie 2/2) est extrait du bilan scientifique & technique de clôture remis au CollEx-Persée en juillet 2021 et publié en PDF sur leur site web.

Ex-libris de Raymond Marcel – Horatius Flaccus, Quintus. Paris : Michel de Vascosan, 1545.

Le projet BiRayMa a ainsi permis la numérisation et la publication de près d’une soixantaine d’ouvrages du fonds Marcel, choisis selon différents critères relevant tout à la fois de leur importance historique (intérêt/qualité du texte, représentativité des pratiques culturelles de la Renaissance), de la qualité des exemplaires (provenance, reliure, annotations) et de leur rareté (manuscrits, exemplaires uniques, éditions non numérisées ailleurs).

Continuer la lecture

Clôture & bilan du projet « Bibliothèque de Raymond Marcel » : Rapport d’activité (BiRayMa 2019-2021, CollEx-Persée) – Partie 1/2

Lauréat de l’appel à projets CollEx 2018 (2de vague) pour le dossier déposé dans la catégorie collaborative « numérisation », le projet BiRayMa – Bibliothèque de Raymond Marcel visait à financer des actions de numérisation, de production de métadonnées et de publication portant sur un corpus de livres anciens issus du fonds Marcel de la Bibliothèque municipale de Tours.

Le contenu de ce billet de blog (Partie 1/2) est extrait du bilan scientifique & technique de clôture remis au CollEx-Persée en juillet 2021 et publié en PDF sur leur site web.

Ex-libris de Raymond Marcel. Valagre (sieur de). Les cantiques du sieur de Valagre, et les cantiques du sieur de Maizon-Fleur. Tours, 1592. Cote : Rés. 3972 (1)

Figure atypique du monde de la recherche, l’abbé Raymond Marcel (1902-1972) a mené, parallèlement à une carrière ecclésiastique, d’importantes recherches sur le néoplatonisme et l’humanisme chrétien. Il se fit principalement connaître pour ses travaux sur Marsile Ficin, dont il fut à la fois l’éditeur, le traducteur et le commentateur. La thèse qu’il lui consacra en 1956, publiée aux éditions des Belles-Lettres, fait toujours autorité et demeure à ce jour la seule biographie disponible en français. Maître de recherche au CNRS, président de la Fédération internationale des Sociétés et Instituts pour l’étude de la Renaissance, il siégea notamment au conseil de perfectionnement du Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours, dont il avait encouragé la création. Dans les années 1950-1960, il réunit une collection exceptionnelle de plus de 600 imprimés et manuscrits de la Renaissance.

Continuer la lecture

Bilan 2021 | Production Fac-similés : numérisations publiées & activités associées

2021 a été une année charnière sur bien des plans. Outre la clôture de l’Equipex Biblissima après huit années de travaux et de collaborations fructueuses, la poursuite des activités s’organise dans le cadre de l’Equipex Biblissima+ dont les BVH restent parties prenantes pour l’étude et la valorisation du Patrimoine Écrit de la Renaissance.

En 2021, 79 nouvelles mises en ligne ont été effectuées sur BVH dont plus d’une cinquantaine de documents imprimés et manuscrits issus du fonds ancien de la bibliothèque municipale de Tours numérisés en 2020 et mis en ligne en 2021 (projet « Bibliothèque de Raymond Marcel », BiRayMa, financement CollEx-Persée) ; en parallèle, les mises en ligne des fonds du Mans et d’Angers (Projet partenarial « Bibliothèques humanistes ligériennes », BHLi, Biblissima) se poursuivent, ainsi que la numérisation d’exemplaires exceptionnels tel le Térence annoté par Montaigne (collection privée, corpus d’auteur Montaigne). L’ensemble de ces numérisations et de leurs descriptions a vocation à être reversé dans le portail Biblissima via le protocole IIIF. Ce travail se poursuit en 2022 dans le cadre du financement Biblissima+.

Continuer la lecture

Événement | L’exemplaire du Térence de 1538 annoté par Montaigne, numérisé et mis en ligne sur BVH

L’équipe des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » est heureuse de pouvoir mettre aujourd’hui, 16 novembre 2021, à la disposition d’un large public le fac-similé intégral du Térence de 1538 annoté par Montaigne :

Page de titre. Terentius Afer, Publius. Comoediae. Bâle : H. Froben et N. Episcopius. 1538. | Crédits : Droits réservés. Source : CESR-BVH, Tours. Collection privée.

Terentius Afer, Publius. Habes hic amice lector P. Terentii comoedias, una cum scholiis ex Donati, Asperi, et Cornuti commentariis decerptis […] Basileae, in officina Frobeniana Anno M. D. XXXVIII.

Près de 230 annotations autographes en latin comprenant des citations grecques et latines référencées : le Térence de 1538 annoté par Montaigne est, avec le Lucrèce de 1563, l’une des deux découvertes ou redécouvertes majeures des dernières décennies. Dans « Des livres » (II, 10), Montaigne parle en ces termes : « Quant au bon Terence, la mignardise, et les graces du langage Latin, je le trouve admirable à representer au vif les mouvemens de l’ame, et la condition de nos mœurs : à toute heure nos actions me rejettent à luy : Je ne le puis lire si souvent que je n’y trouve quelque beauté et grace nouvelle. ». Pour se procurer ce plaisir, Montaigne pouvait ainsi prendre sur ses étagères cette édition de 1538 pour l’annoter, ainsi que l’édition de Robert Estienne (1541) qu’il possédait également.

Continuer la lecture