[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (imprimés & manuscrits) – 17, 18 & 19 novembre 2022, CESR, Tours

L’équipe BVH du CESR organise avec le SUFCO de l’Université de Tours, une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

Cette formation bénéficie du soutien du Consortium Cahier (TGIR Huma-Num) ainsi que celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

17, 18 & 19 novembre 2022
CESR, Tours | Formation en présentiel (21h)
Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

Continuer la lecture

Apprentissage incrémental et classification d’images : application à la transcription interactive pour le patrimoine écrit ancien | Stage, LIFAT-CESR (RTR DIAMS)

Dans le cadre du partenariat entre le LIFAT-RFAI et le CESR-BVH, la recherche sur les algorithmes et méthodes d’apprentissage pour la transcription de livres imprimés anciens se poursuit. À ce titre, les travaux menés bénéficient en 2022 du financement d’un stage de 3 mois par le Réseau thématique de recherche DIAMS (RTR ; groupes Human in the Loop et Patri-Num), encadré par Thierry BROUARD (LIFAT-RFAI).

Informations sur le stage

  • Formation : niveau bac+5 en informatique
  • Dates : entre le 15 avril et le 15 juillet 2022, 3 mois
  • Lieu du stage : dans les locaux du LIFAT (64 av. Jean Portalis, 37200 Tours) avec déplacements possibles dans les locaux du CESR (59 rue Néricault-Destouches, BP 12050 – 37020 Tours Cedex) – 30 mn entre les deux sites via le tramway
  • Disciplines : Informatique / apprentissage, Patrimoine écrit (documents anciens)
  • Candidatures : CV et lettre de motivation à adresser par email à Thierry Brouard, thierry.brouard@univ-tours.fr

Présentation & contexte

Depuis de nombreuses années, le CESR et le LIFAT collaborent sur des thématiques de recherche, mais aussi dans le cadre d’enseignements. Au fil des années, le LIFAT a contribué à la construction du système d’information du CESR, et plus particulièrement du programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH) à travers différents projets, notamment de transcription de documents anciens. Les deux principaux logiciels, AGORA et RETRO, ont plus de 15 années d’existence, et ont déjà fait l’objet d’évolutions majeures, en particulier à l’occasion de deux bourses successives « Digital Humanities » financées par Google en 2011 et 2012. Cependant, ces outils reposent sur des technologies aujourd’hui dépassées, au vu des avancées des techniques reposant sur l’apprentissage profond.

Continuer la lecture

Logiciel de transcription de documents anciens : poursuite des développements de RETRO en 2022 | LIFAT-CESR

Dans le cadre du partenariat entre le LIFAT-RFAI et le CESR-BVH, les développements de fonctionnalités et d’interfaces du logiciel RETRO pour la transcription de livres imprimés anciens se poursuivent. Le projet bénéficie ainsi en 2022 du financement d’un premier stage [pourvu] de 3 mois financé et encadré par Thierry BROUARD (LIFAT) pour améliorer l’application et les IHM. Un second stage [encore à pourvoir en date du 1er mars 2022], soutenu par le Réseau thématique de recherche DIAMS (RTR), sera dédié à l’amélioration de l’IA avec une approche dite de clustering.

Figure 1 : Exemple d’interface graphique utilisateur pour la transcription d’un texte ancien

La transcription s’apparente à de l’OCR : on donne une image dans laquelle il y a du texte, et on ressort un fichier ASCII. Dans le cas des documents anciens, l’OCR est difficile, et les logiciels habituels, formés sur nos polices modernes et notre langue contemporaine (syntaxe, grammaire), ne dépassent pas les 20-30 % de bonne reconnaissance. Dans les documents anciens, orthographe et grammaire ne sont pas formalisées, et un même ouvrage rassemble souvent plusieurs langues (par exemple latin / grec / vieux français).

L’approche proposée commence par utiliser un algorithme d’apprentissage non supervisé (appelé aussi clustering) afin de rassembler les caractères qui se ressemblent le plus. L’utilisateur qui réalise la transcription donne alors, pour chaque groupe, le ou les caractères représentés. C’est donc l’humain qui fait la transcription, la machine essaie de minimiser le nombre de transcription à réaliser en regroupant au mieux les caractères qui se ressemblent.

Continuer la lecture

Clôture & bilan du projet « Bibliothèque de Raymond Marcel » : Bilan scientifique & perspectives (BiRayMa 2019-2021, CollEx-Persée) – Partie 2/2

Lauréat de l’appel à projets CollEx 2018 (2de vague) pour le dossier déposé dans la catégorie collaborative « numérisation », le projet BiRayMa – Bibliothèque de Raymond Marcel visait à financer des actions de numérisation, de production de métadonnées et de publication portant sur un corpus de livres anciens issus du fonds Marcel de la Bibliothèque municipale de Tours.

Le contenu de ce billet de blog (Partie 2/2) est extrait du bilan scientifique & technique de clôture remis au CollEx-Persée en juillet 2021 et publié en PDF sur leur site web.

Ex-libris de Raymond Marcel – Horatius Flaccus, Quintus. Paris : Michel de Vascosan, 1545.

Le projet BiRayMa a ainsi permis la numérisation et la publication de près d’une soixantaine d’ouvrages du fonds Marcel, choisis selon différents critères relevant tout à la fois de leur importance historique (intérêt/qualité du texte, représentativité des pratiques culturelles de la Renaissance), de la qualité des exemplaires (provenance, reliure, annotations) et de leur rareté (manuscrits, exemplaires uniques, éditions non numérisées ailleurs).

Continuer la lecture

Clôture & bilan du projet « Bibliothèque de Raymond Marcel » : Rapport d’activité (BiRayMa 2019-2021, CollEx-Persée) – Partie 1/2

Lauréat de l’appel à projets CollEx 2018 (2de vague) pour le dossier déposé dans la catégorie collaborative « numérisation », le projet BiRayMa – Bibliothèque de Raymond Marcel visait à financer des actions de numérisation, de production de métadonnées et de publication portant sur un corpus de livres anciens issus du fonds Marcel de la Bibliothèque municipale de Tours.

Le contenu de ce billet de blog (Partie 1/2) est extrait du bilan scientifique & technique de clôture remis au CollEx-Persée en juillet 2021 et publié en PDF sur leur site web.

Ex-libris de Raymond Marcel. Valagre (sieur de). Les cantiques du sieur de Valagre, et les cantiques du sieur de Maizon-Fleur. Tours, 1592. Cote : Rés. 3972 (1)

Figure atypique du monde de la recherche, l’abbé Raymond Marcel (1902-1972) a mené, parallèlement à une carrière ecclésiastique, d’importantes recherches sur le néoplatonisme et l’humanisme chrétien. Il se fit principalement connaître pour ses travaux sur Marsile Ficin, dont il fut à la fois l’éditeur, le traducteur et le commentateur. La thèse qu’il lui consacra en 1956, publiée aux éditions des Belles-Lettres, fait toujours autorité et demeure à ce jour la seule biographie disponible en français. Maître de recherche au CNRS, président de la Fédération internationale des Sociétés et Instituts pour l’étude de la Renaissance, il siégea notamment au conseil de perfectionnement du Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours, dont il avait encouragé la création. Dans les années 1950-1960, il réunit une collection exceptionnelle de plus de 600 imprimés et manuscrits de la Renaissance.

Continuer la lecture

[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (manuscrits & imprimés) – 4, 5 & 6 novembre 2021, CESR, Tours

L’équipe BVH du CESR organise avec le SUFCO de l’Université de Tours et le soutien du Consortium Cahier de la TGIR Huma-Num, une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

4, 5 & 6 novembre 2021
CESR, Tours | Formation en présentiel
Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

Continuer la lecture

Journée d’étude | La métamorphose du livre français (1543-1547) : entre Paris et Lyon

Date : 11 juin 2021
Lieu : En visio-conférence

Inscription gratuite sur : https://metamorphose.sciencesconf.org/
L’inscription est nécessaire pour recevoir le lien de connexion.

Organisation : Anna Baydova (BnF, Département des Estampes et de la photographie – EPHE, SAPRAT) et Rémi Jimenes (CESR, Université de Tours)

Continuer la lecture

Bibliotheques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier | Bilan 2020 & poursuites

La Croix du Maine au travail. Nanni, Giovanni. – Antiquitatum variorum volumina… – Paris : Jean Petit et Josse Bade, 1512. BnF, [Rés. G 174. Photo : Marie-Luce Demonet, 2019.

Le projet « Bibliotheques françoises » de La Croix du Maine et de Du Verdier vise à une meilleure connaissance de ces deux premiers dictionnaires imprimés d’auteurs français de la fin du XVIe siècle et à une exploitation innovante de leurs données bio-bibliographiques. Les deux Bibliotheques françoises présentent les auteurs français des origines jusqu’à 1584, sous forme d’articles prosopographiques classés par ordre alphabétique de leur prénom. On y trouve en majeure partie des auteurs et des traducteurs, mais également des érudits plus ou moins célèbres, d’ampleur parfois régionale ou encore des possesseurs d’ouvrages dont la bibliothèque a pu être consultée, certains n’ayant parfois jamais rien publié ni même écrit. Chacune des Bibliotheques françoises contient environ 2 300 personnages dans des mesures cependant différentes : beaucoup de figures locales chez La Croix Du Maine contre une proportion de 20 % environ d’auteurs étrangers, dont les œuvres ont été traduites en français, chez Du Verdier. En ce qui concerne les unités bibliographiques d’imprimés, d’après Mark Greengrass (professeur émérite, University of Sheffield), La Croix du Maine en compte 2 526 et Du Verdier 4 730.

En 2019-2020, des étapes importantes ont été menées à bien, dont la structuration de la Bibliothèque d’Antoine du Verdier (en cours – versement dans la base à venir en 2021). L’indexation fine reste à réaliser, ainsi que le travail d’alignement des données avec les répertoires d’autorités (BnF, VIAF…). Cette étape d’indexation, déjà réalisée pour environ la moitiés des auteurs de la Bibliothèque de La Croix Du Maine, avait permis un premier versement des données en novembre 2017 dans le portail Biblissima.

Continuer la lecture

Scripta Manent (ScriMa) | Une nouvelle base de données des BVH en préparation [1/2]

Issu du travail préparatoire de la thèse soutenue en 2013 par Claire Sicard (maître de conférences en Littérature française des XVe et XVIsiècles CESR / Université de Tours), le catalogue à l’origine de Scripta Manent (ScriMa), a progressivement été enrichi depuis cette date avec l’aide de Pascal Joubaud (ingénieur) mais restait jusqu’ici d’un usage privé. Désormais, cette base de données relationnelle figure parmi les projets développés par les Bibliothèques Virtuelles Humanistes. Elle a vocation à être rendue publique afin d’être utile à tout chercheur intéressé par les rapports entre poésie et sociabilité au début du XVIe siècle. Elle permettra, lors de sa mise en ligne que nous espérons prochaine, de dresser un tableau aussi exhaustif que possible des relations sociales qui s’expriment, en particulier – mais non exclusivement – au moyen de pièces versifiées, dans les imprimés publiés en France entre 1530 et 1560, période qui correspond à la fin du règne de François Ier, à ceux de Henri II et de François II et durant laquelle l’histoire littéraire s’accorde à reconnaître un changement de génération et d’esthétique, des poètes dits « marotiques » à ceux de « La Pléiade ». Continuer la lecture

Publication | Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France, Volume XXI (Île de France)

Page de titre. Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France. Volume XXI (Île de France).

Volume édité par Dominique COQ et Annie TAURANT-BOULICAUT. Paru le 26 novembre 2020.

Créés en 1979 à l’initiative de la Direction du Livre, les Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques de France (CRI) poursuivent, sous la responsabilité scientifique du Centre d’études supérieures de la Renaissance et grâce au soutien constant du Ministère de la Culture, le recensement général de la production imprimée du premier demi-siècle de l’« ère Gutenberg » (1455-1500) conservée dans les collections accessibles au public.

Continuer la lecture