Journées EVEille 2023 | J2. Numesthésie « Reconstituer la réalité ». Vendredi 3 février 2023, Rouen [En ligne]

Le projet EVEille (Exploration et Valorisation Electroniques des corpus en SHS), porté par l’équipe de recherche ILLE (UR 4363) en partenariat avec l’ERIAC (UR 4705), interroge les mutations des SHS à la lumière du développement des Humanités numériques. Les journées EVEille visent à rassembler les divers acteurs du champ des Humanités numériques et à favoriser les échanges scientifiques, retours d’expériences et démonstrations afin d’articuler questionnements épistémologiques et méthodologiques.

Le 3 février à Rouen aura lieu le deuxième volet “Reconstituer la réalité” (sur cinq) des Journées EVEille 2023 consacrées à « Numesthésie. L’écran pour saisir le sensible ? » (org. Marine Parra, Anne Réach-Ngô & Benoît Roux). Les journées se déroulent cette année dans cinq villes différentes et la deuxième aura lieu à Rouen (et en ligne).

Marie-Luce Demonet et Alain Legros (CESR) y présenteront notamment une communication intitulée « La bibliothèque de Montaigne : explorer et ressentir le lieu, ouvrir et comprendre les livres ».

Continuer la lecture

Supports de présentations | Assemblée générale 2022, programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ». 25 novembre 2022, CESR, Tours

Le 25 novembre dernier se tenait l’assemblée générale 2022 du programme de recherche BVH dont vous retrouverez le programme complet et l’ordre du jour sur notre blog.

Sont publiées dans ce billet les présentations de la journée : bilan 2021-2022 et perspectives du programme BVH par Chiara Lastraioli, avancées des Catalogues régionaux des Incunables, évolutions de l’infrastructure numérique et de la bibliothèque numérique (modèle de données, premières interfaces, déploiement IIIF…) et enfin les présentations des projets de recherche en cours : le livre de compte de Marguerite de Navarre, la nouvelle base de données Scripta Manent, les Bibliotheques francoises, l’étude des matériels d’imprimeries (avec le LIFAT pour la reconnaissance d’image et de texte), les travaux éditoriaux autour de Montaigne…

L’ensemble de l’équipe BVH tient à remercier chaleureusement la cinquantaine de partenaires, collègues et amis ayant participé à cette assemblée, en présentiel ou à distance.

Continuer la lecture

Assemblée générale 2022 du programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » | 25 novembre 2022, CESR, Tours

Nous avons le plaisir de vous convier à l’assemblée générale 2022 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (CESR, Tours) qui se tiendra le vendredi 25 novembre, de 10 h à 17 h au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours, en salle Rapin.

L’assemblée générale des BVH est un moment privilégié au cours duquel l’équipe du programme rencontre les partenaires, les représentants des tutelles et les collaborateurs extérieurs, afin de détailler le bilan de l’année écoulée, de présenter les perspectives pour les années à venir et d’échanger sur les projets en cours et futurs.

Continuer la lecture

[Formation continue] Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (imprimés & manuscrits) – 17, 18 & 19 novembre 2022, CESR, Tours

L’équipe BVH du CESR organise avec le SUFCO de l’Université de Tours, une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

Cette formation bénéficie du soutien du Consortium Cahier (TGIR Huma-Num) ainsi que celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

17, 18 & 19 novembre 2022
CESR, Tours | Formation en présentiel (21h)
Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

Continuer la lecture

Journée d’étude : Humanités numériques au Lycée | Lycée Honoré d’Estienne d’Orves, 5 mai 2022

Le groupe des hellénistes et latinistes du “Menteur d’HEO” présenteront leur travail dans le cadre d’une journée d’étude qui réunira 3 intervenantes sur la Renaissance, les Humanités et les liens qui existent aujourd’hui entre ces disciplines et les usages du numérique.

Lycée Honoré d’Estienne d’Orves, Nice
5 mai 2022
Salle polyvalente

Continuer la lecture

Journées Biblissima+ 2022 – Innovations numériques et sources anciennes : comment préparer l’avenir ? | 28 & 29 avril 2022 [En ligne]

Comment permettre à tous ceux qui s’intéressent aux cultures écrites anciennes de constituer et d’enrichir leurs corpus de sources, de la numérisation des artefacts à l’analyse profonde des textes ? Comment forger les outils numériques propres à leur faire faire des découvertes ?

Biblissima+ encourage et structure les communautés dans les domaines les plus prometteurs, au sein de 7 clusters où chercheurs, ingénieurs, conservateurs, étudiants partagent les questions, les outils, les standards et inventent l’avenir. Les clusters sont ouverts à toutes les collaborations. Leurs travaux et leurs projets seront présentés, mis en commun et discutés au cours des premières Journées Biblissima+, en présence des membres du Conseil scientifique international de l’EquipEx+.

flyer Journées Biblissima+ 2022Ces Journées Biblissima+ 2022 se dérouleront exclusivement en visioconférence.
Elles sont ouvertes à tous : inscrivez-vous, vous recevrez alors le lien de connexion.
Continuer la lecture

[Formation continue] TEI 2 : Encoder en XML-TEI, niveau avancé | 3 & 4 mai 2022, CESR, Tours

Dates : 3 & 4 mai 2022
Lieu : Tours – Centre d’études supérieures de la Renaissance [formation en présentiel]

Informations & candidatures :
jusqu’au 4 avril 2022 avant midi, en ligne via : https://formation-tei-2.sciencesconf.org

Organisation : Programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH) du CESR. Avec le soutien du Consortium Cahier (TGIR Huma-Num) ainsi que de celui de l’Equipex Biblissima+ (« Programme d’investissements d’avenir », ANR-21-ESRE-0005).

Continuer la lecture

Apprentissage incrémental et classification d’images : application à la transcription interactive pour le patrimoine écrit ancien | Stage, LIFAT-CESR (RTR DIAMS)

Dans le cadre du partenariat entre le LIFAT-RFAI et le CESR-BVH, la recherche sur les algorithmes et méthodes d’apprentissage pour la transcription de livres imprimés anciens se poursuit. À ce titre, les travaux menés bénéficient en 2022 du financement d’un stage de 3 mois par le Réseau thématique de recherche DIAMS (RTR ; groupes Human in the Loop et Patri-Num), encadré par Thierry BROUARD (LIFAT-RFAI).

Informations sur le stage

  • Formation : niveau bac+5 en informatique
  • Dates : entre le 15 avril et le 15 juillet 2022, 3 mois
  • Lieu du stage : dans les locaux du LIFAT (64 av. Jean Portalis, 37200 Tours) avec déplacements possibles dans les locaux du CESR (59 rue Néricault-Destouches, BP 12050 – 37020 Tours Cedex) – 30 mn entre les deux sites via le tramway
  • Disciplines : Informatique / apprentissage, Patrimoine écrit (documents anciens)
  • Candidatures : CV et lettre de motivation à adresser par email à Thierry Brouard, thierry.brouard@univ-tours.fr

Présentation & contexte

Depuis de nombreuses années, le CESR et le LIFAT collaborent sur des thématiques de recherche, mais aussi dans le cadre d’enseignements. Au fil des années, le LIFAT a contribué à la construction du système d’information du CESR, et plus particulièrement du programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH) à travers différents projets, notamment de transcription de documents anciens. Les deux principaux logiciels, AGORA et RETRO, ont plus de 15 années d’existence, et ont déjà fait l’objet d’évolutions majeures, en particulier à l’occasion de deux bourses successives « Digital Humanities » financées par Google en 2011 et 2012. Cependant, ces outils reposent sur des technologies aujourd’hui dépassées, au vu des avancées des techniques reposant sur l’apprentissage profond.

Continuer la lecture

Logiciel de transcription de documents anciens : poursuite des développements de RETRO en 2022 | LIFAT-CESR

Dans le cadre du partenariat entre le LIFAT-RFAI et le CESR-BVH, les développements de fonctionnalités et d’interfaces du logiciel RETRO pour la transcription de livres imprimés anciens se poursuivent. Le projet bénéficie ainsi en 2022 du financement d’un premier stage [pourvu] de 3 mois financé et encadré par Thierry BROUARD (LIFAT) pour améliorer l’application et les IHM. Un second stage [encore à pourvoir en date du 1er mars 2022], soutenu par le Réseau thématique de recherche DIAMS (RTR), sera dédié à l’amélioration de l’IA avec une approche dite de clustering.

Figure 1 : Exemple d’interface graphique utilisateur pour la transcription d’un texte ancien

La transcription s’apparente à de l’OCR : on donne une image dans laquelle il y a du texte, et on ressort un fichier ASCII. Dans le cas des documents anciens, l’OCR est difficile, et les logiciels habituels, formés sur nos polices modernes et notre langue contemporaine (syntaxe, grammaire), ne dépassent pas les 20-30 % de bonne reconnaissance. Dans les documents anciens, orthographe et grammaire ne sont pas formalisées, et un même ouvrage rassemble souvent plusieurs langues (par exemple latin / grec / vieux français).

L’approche proposée commence par utiliser un algorithme d’apprentissage non supervisé (appelé aussi clustering) afin de rassembler les caractères qui se ressemblent le plus. L’utilisateur qui réalise la transcription donne alors, pour chaque groupe, le ou les caractères représentés. C’est donc l’humain qui fait la transcription, la machine essaie de minimiser le nombre de transcription à réaliser en regroupant au mieux les caractères qui se ressemblent.

Continuer la lecture

Projet SETAF : S’en tenir aux Faits de Jésus Christ et du pape | FNS 2022-25

Ce projet, dirigé par Daniela Solfaroli Camillocci (Institut d’Histoire de la Réformation, Université de Genève) en collaboration avec le CESR-BVH, débutera le 1er avril 2022 et sera soutenu pendant 48 mois par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique.

Le projet SETAF S’en tenir aux Faits de Jésus Christ et du pape. Les imprimés évangéliques romands et les pratiques de communication religieuse à l’époque de la Réforme, produira une ample investigation historique sur les pratiques de communication religieuse de la Réforme protestante, à partir des trajectoires romandes de diffusion des idées évangéliques. Il adoptera pour cela un angle d’approche spécifique : l’étude du parcours historique et éditorial d’un ouvrage singulier de polémique religieuse, émanant du milieu éditorial réformateur constitué autour de Guillaume Farel : Les faitz de Jésus Christ et du pape par lesquelz chascun pourra facilement congnoistre la grande difference d’entre eulx. Unique livre illustré de la Réforme francophone conservé pour la première moitié du XVIe siècle, il est paru sous couvert d’anonymat, dans trois éditions successives, à Neuchâtel, Genève et Lyon, entre les années 1530 et 1560.

Continuer la lecture