Appel à communication : Le livre au Mans et dans le Maine (XVIe – XXe s.) | Journées d’études, Médiathèque Louis-Aragon, 15-16 mai 2020

Michel de la Vallée du Maine, Chant de triumphe, faict par un certain seigneur nantois, sur l’heureuse victoire de monseigneur le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne, & pair de France,
Au Mans, pour Jean de La Roze libraire. M. D. LXXXIX, 1589 (source : Gallica)

Journées organisées par la Ville du Mans (médiathèque Louis-Aragon) ; Le Mans Université (laboratoire TEMOS) ; la Société d’agriculture, sciences et arts de la Sarthe ; l’École nationale des chartes (Centre Jean-Mabillon, Paris) ; le Centre d’études supérieures de la Renaissance (Université de Tours, UMR 7323).

Lorsqu’en 1733 paraît le premier volume de l’Histoire littéraire de la France, sous l’égide de dom Rivet, mauriste de l’abbaye de Saint-Vincent, Le Mans est déjà un foyer ancien de culture, dont atteste l’implantation, dès le Moyen Âge, de nombreuses écoles et communautés religieuses. La fondation d’académies, la constitution de bibliothèques institutionnelles et privées, dont certaines sont réputées dans tout le royaume, et la présence d’évêques mécènes comme les Du Bellay contribuent à l’essor de la vie culturelle locale. À la Renaissance, la capitale du Maine bénéficie du rayonnement des provinces ligériennes, cœur battant du royaume sur les plans politique et culturel : en témoigne le tropisme angevin et manceau du vaste panorama bibliographique que constitue La Croix du Maine. Le Mans n’a pourtant rien d’une capitale de l’édition et se conforme aux « réalités provinciales » décrites par P. Aquilon dans l’Histoire de l’édition française : le premier atelier s’y installe tardivement, au mitan du XVIe siècle, et les gens du livre n’y ont jamais bénéficié de la présence d’une université. De taille modeste (16 000 habitants à la veille de la Révolution), la ville reste davantage associée à l’industrie et au négoce textiles qu’à l’activité éditoriale. Pourtant, la tradition papetière du Maine ou le succès de la dynastie d’imprimeurs Monnoyer, installée au Mans en 1751, montrent que le livre a aussi contribué à la prospérité locale. Sans constituer une cité du livre, Le Mans, comme bien d’autres villes, a donc été transformé par le livre.

Continuer la lecture

Projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » : étude des provenances | Séminaire CERL, 3 avril 2019, Lyon

À l’occasion du séminaire sur l’étude des provenances dans les bibliothèques territoriales françaises, organisé le 3 avril dernier par le Ministère de la Culture en coordination avec le CERL (Consortium of European Research Libraries) à la bibliothèque municipale de Lyon, Marc-Edouard Gautier (Bibliothèque municipale d’Angers), Sophie Renaudin (Bibliothèque municipale du Mans) et Toshinori Uetani (CESR, BVH) présentaient le projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi – Biblissima)1 et plus particulièrement les nombreuses provenances identifiées sur les ouvrages du corpus des BHLi.

Contre-garde inférieure. Recueil composé de trois pièces. Cote : Rés. SA 86 – Crédits : Bibliothèque municipale d’Angers. Projet BHLi 2018, Biblissima.

Continuer la lecture

  1. Lire la présentation initiale du projet en 2016 : https://bvh.hypotheses.org/2665 ; et le bilan d’activité 2017, Les prémices d’un corpus numérique issu des bibliothèques ligériennes : https://bvh.hypotheses.org/3291 []

« Bibliothèques humanistes ligériennes » : Liste des ouvrages numérisés en 2018 (Angers, Le Mans, La Flèche)

En 2018, les partenaires du projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi, Equipex Biblissima) ont poursuivi les investigations et ont mis en œuvre la numérisation de la seconde partie du corpus des BHLi. Cette deuxième campagne de numérisation s’est tenue in situ à la Bibliothèque municipale d’Angers, d’octobre 2018 à janvier 2019 : soit 114 pièces numérisées, réparties en 58 volumes, dont 18 recueils factices, pour un total de 24 123 vues (éléments de reliures, pages blanches et vues de contrôle – mires, chartes colorimétriques, échelles – inclus).

Continuer la lecture

Assemblée générale 2018 des BVH : les présentations

Le vendredi 7 décembre 2018, se tenait au CESR l’assemblée générale 2018 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ». Vous retrouverez dans ce billet l’ensemble des présentations consacrées aux avancées des projets en cours aux BVH.

Cet après-midi a aussi été l’occasion de mettre à l’honneur les premières mises en ligne des ouvrages numérisés à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans ainsi que le corpus en cours de numérisation à la Bibliothèque municipale d’Angers (projet « Bibliothèques humanistes ligériennes »), la poursuite de l’enrichissement de la base de données Bibliothèques françaises, de nouveaux chapitres de l’édition sonore enrichie des Essais de Montaigne, ou encore l’achèvement du chantier d’informatisation des Catalogues régionaux d’Incunables des bibliothèques publiques de France.

L’ensemble de l’équipe BVH tient une nouvelle fois à remercier les nombreux partenaires, collègues et amis ayant répondu présents ou ayant fait part de leur intérêt.

Continuer la lecture

Assemblée Générale 2018 du programme de recherche BVH | Vendredi 7 décembre 2018, CESR, Tours

Nous avons le plaisir de vous convier à l’assemblée générale 2018 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (CESR, Tours) qui se tiendra le Vendredi 7 décembre 2018, de 14h à 17h30, au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours, en salle Rapin.

L’année 2018 est particulièrement marquée par les premières mises en ligne des ouvrages numérisés à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans dans le cadre du projet partenarial « Bibliothèques humanistes ligériennes », tandis que la seconde campagne se tient en ce moment même à la Bibliothèque municipale d’Angers. Plusieurs publications significatives ont également ponctué l’année, telles que la poursuite de l’enrichissement de la base de données Bibliothèques françaises, désormais partagée au sein du portail de l’Equipex Biblissima, ou encore de nouveaux chapitres de l’édition sonore enrichie des Essais de Montaigne. Une autre étape importante aura été franchie avec l’achèvement du chantier d’informatisation des Catalogues régionaux d’Incunables des bibliothèques publiques de France incluant même le prochain catalogue de la Franche-Comté, à paraître en deux volumes.

Cette assemblée générale sera ainsi l’occasion de vous présenter tant les avancées des projets en cours que les perspectives du programme de recherche BVH.

En vue de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous vous remercions de bien vouloir confirmer au préalable votre présence auprès de sandrine.breuil@univ-tours.fr

En espérant vous voir nombreux à cette occasion !

L’équipe du programme BVH

Télécharger l’invitation & l’ordre du jour

Continuer la lecture

Offre de stage | Description de sources anciennes numérisées et enrichissement de données structurées, CESR, Tours

 

Le programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH, resp. Chiara Lastraioli) du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR – UMR 7323, CNRS – Université de Tours) propose un stage de 4 mois à temps plein, dont les missions visent à permettre l’exploitation et la diffusion de sources anciennes au travers des données numériques issues de deux projets complémentaires [1] : le projet Les « Bibliothèques françoises » de La Croix du Maine et d’Antoine du Verdier [2], et le projet Bibliothèques humanistes ligériennes (BHLi) [3].

> Télécharger l’offre de stage (PDF)

 

Continuer la lecture

Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques | Journée d’étude – Vendredi 1er juin 2018, CESR, Tours

Bibliotheca, Libreria, Bibliotheque… Un siècle après l’invention de l’imprimerie à caractère mobile en métal, apparaissent en Europe plusieurs livres qui portent le titre polysémique Bibliotheca, non seulement en latin, mais aussi en plusieurs langues vernaculaires. Ces ouvrages de référence en bibliographie, en philologie ou en histoire naturelle mettent à la disposition d’un public élargi une somme de connaissances rassemblées, souvent dans une structure normalisée.

Continuer la lecture

Bilan d’activité 2017 : les prémices d’un corpus numérique issu des bibliothèques ligériennes

Après la phase préparatoire de 2016 et parallèlement au travail poursuivi au Mans, à Angers et à La Flèche de recensement et de description pour la campagne de numérisation qui se déroulera en 2018 à la médiathèque Toussaint d’Angers, les partenaires du projet « Bibliothèques Humanistes Ligériennes » ont mis en œuvre deux actions majeures en 2017, in situ à la médiathèque Louis-Aragon du Mans :

  • Une campagne de numérisation : les ouvrages numérisés de juillet à août 2017 sont actuellement en cours de traitement en vue de leur mise en ligne en 2018 (Voir Liste des ouvrages numérisés en 2017 (Le Mans, Angers, La Flèche) https://bvh.hypotheses.org/3682)
  • Une école d’été internationale : Bibliotheca Digitalis. Vingt stagiaires venant de plus d’une dizaine de pays différents ont ainsi pu bénéficier sur 5 jours consécutifs de conférences et ateliers pratiques s’appuyant sur les données et méthodologies mises en œuvre dans le cadre des BHLi et des Bibliotheques françoises1.

MAILLARD, Sermones dominicales…, Paris, 1507 | Localisation : Médiathèque Louis-Aragon du Mans, 2e sup. TH 8* 122 | Crédits : Médiathèque Louis-Aragon, Le Mans – BVH-CESR, Tours

Continuer la lecture

  1. Présentation, programme & liens vers les supports de l’école d’été Bibliotheca Digitalis : https://bvh.hypotheses.org/projets/summer-school-bibliotheca-digitalis []

« Bibliothèques humanistes ligériennes » : Liste des ouvrages numérisés en 2017 (Le Mans, Angers, La Flèche)

En 2017, les partenaires du projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi, Equipex Biblissima) ont poursuivi les investigations et ont mis en œuvre la numérisation et les traitements en vue de la mise en ligne de la première partie du corpus des BHLi courant 2018. La campagne de numérisation s’est tenue in situ à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans, de Mai à Août 2017 : soit 152 pièces numérisées, réparties en 62 volumes, dont 21 recueils factices, pour un total de 20 127 vues (éléments de reliures, pages de garde et vues de contrôle – mires, chartes colorimétriques, échelles – inclus). Vous en retrouverez la liste complète et détaillée ci-dessous (classement par établissement puis par cote). Continuer la lecture