« À fonds perdus ? Penser la collection à l’ère numérique » | Séminaire [en ligne], CieLam-MMSH, Mardi 25 janvier 2022

Séminaire interdisciplinaire « De l’écrit à l’écran : les ressources numériques produisent-elles des savoirs virtuels ? »

Séance #4
25 janvier 2022, 14h-17h, salle Paul Albert-Février (sous réserve)

« À fonds perdus ? Penser la collection à l’ère numérique »

Continuer la lecture

Journées EVEille 2022. Écosophie du numérique : mettre en œuvre les principes FAIR(e) | Journée #1, Vendredi 21 janvier 2022 [En ligne]

L’équipe du programme BVH interviendra vendredi 21 janvier 2022 à 11h à l’occasion des Journées EVEille 2022 (Exploration et Valorisation Électroniques de corpus en sciences humaines et sociales) :

Refonte de l’architecture numérique et du modèle de données du programme de recherche « Bibliothèques virtuelles humanistes » : état des lieux, problématiques et perspectives
Avec la participation de : Anne-Laure Allain, Marlène Arruga, Sandrine Breuil, Sarra Ferjani Toshinori Uetani (Centre d’études supérieures de la Renaissance, UMR 7323, CNRS / Université de Tours)

Après une première édition en 2020-2021 consacrée à la « Constitution des données de la recherche » (Journées EVEille 2021), le programme EVEille engage une réflexion, en 2021-2022, en faveur d’une « Écosophie du numérique : mettre en œuvre les principes FAIR(e) » ou pour le formuler de manière pragmatique et critique, comment transformer les « principes FAIR(e) » en « pratiques FAIR(e) », en ajoutant le « e » d’éthique et écologique, donc d’« écosophique ».

Continuer la lecture

« La Rabelaisie et le théâtre de la guerre picrocholine » | [Rapport] Projet de classement UNESCO

Pour répondre à une proposition de classement UNESCO, ce dossier (par Marie-Luce Demonet et Charlotte Stoëri, avec la collaboration de Stéphan Geonget) fournit des éléments d’appréciation concernant le site de la « guerre picrocholine » du Gargantua (1534-1535) de Rabelais, afin d’en souligner l’intérêt littéraire, culturel et patrimonial.

Marie-Luce Demonet, Charlotte Stoëri. La Rabelaisie et le théâtre de la guerre picrocholine. [Autre] Université de Tours. 2021, pp.1-42. ⟨halshs-03504730⟩

Continuer la lecture

L’exemplaire de Térence annoté par Montaigne & autres avancées dans l’étude de sa « librairie »

Texte intégral de la conférence donnée le 15 décembre 2021 par Alain Legros, à l’occasion de l’Assemblée générale 2021 du programme de recherche BVH, au CESR, Tours.


Page de titre. Terentius Afer, Publius. Comoediae. Bâle : H. Froben et N. Episcopius. 1538. | Crédits : Droits réservés. Source : CESR-BVH, Tours. Collection privée.

Je vais vous raconter une histoire. Une belle histoire. Permettez-moi de vous la lire. Vous trouverez sur le site « Montaigne à l’OEuvre » du CESR-BVH, en page d’accueil, des images et des liens qui vous permettront d’illustrer ou de développer mon propos. Voici donc un récit à la première personne du singulier, mais l’aventure, en tout cas vers la fin, fut absolument collective.

Le 1er novembre 2009, j’ai reçu d’un certain Jean-Étienne Caire un courriel dont voici la teneur :

« Ayant eu la bonne fortune d’avoir entre mes mains l’exemplaire du Térence de Montaigne décrit très sommairement par A[uguste] Salles en 1938, je  me suis livré à une petite étude sur l’ouvrage, essentiellement à partir de vos travaux. Ce modeste travail, que vous voudrez bien trouver ci-joint, montre à mon sens son double intérêt, tant comme état de transition dans l’évolution des marques de propriété de Montaigne que comme preuve de sa “main grecque”. Il a incité ses actuels propriétaires à ne pas laisser ce volume inconnu de vous. Ils seraient disposés, à des conditions à fixer de concert, à vous ménager tout l’accès nécessaire à l’ouvrage si cela vous intéresse. Pour vous permettre d’en décider, je vous joins deux clichés médiocres, mais illustratifs de mes propos. »

De la part d’un visiteur aussi attentif de notre site des BVH, un tel message a valeur de consécration. Il justifierait à lui seul le projet ANR initié et porté par Marie-Luce Demonet de 2012 à 2016 : MONLOE, pour « Montaigne à l’œuvre ». J’ai été étroitement associé à ce travail d’édition numérique des œuvres, livres et manuscrits de Montaigne en compagnie de Lauranne Bertrand, Mathieu Duboc, Sandrine Breuil et Jean-Louis Bouteiller.

Continuer la lecture