L’informatisation des catalogues d’incunables dans le dernier numéro de « Culture et Recherche »

unnamedLe numéro d’été 2016 de « Culture et Recherche », sur les relations entre recherche scientifique et patrimoine, consacre un article (p.40-41) aux Catalogues régionaux des incunables (CRI) et leur informatisation. Portés par le Ministère de la Culture et de la Communication et le CNRS, les derniers volumes des catalogues sont édités au CESR. Grâce à l’impulsion et au dynamisme de Pierre Aquilon, Dominique Coq et des autres incunabulistes, ce sont de nouveaux catalogues qui s’apprêtent à voir le jour (avec la description de régions dotées d’importants fonds telles que le Franche-Comté et le Bas-Rhin).

Dans cet article, Pierre-Jean Riamond retrace l’évolution de la description scientifique des incunables, du premier catalogue paru en 1979, consacré à la Champagne-Ardenne, jusqu’à l’informatisation des données menée par l’équipe des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ».
L’assemblée générale des BVH, le 7 décembre prochain, sera l’occasion de faire un point sur l’avancement de l’informatisation des Catalogues régionaux d’incunables et la mise en ligne de ces quelques 7 000 notices dans le Catalogue collectif de France.

Télécharger le numéro 133 de « Culture et Recherche »

Rémi Jimenes, Anne-Laure Allain & Laura Monneau

culturecommunication

CRIICO, des incunables en Centre-Ouest : bilan de l’année 2015

Le projet CRII, ou « Catalogues régionaux des incunables informatisés », a pour but de compléter le signalement des collections d’incunables grâce à un catalogue en ligne, facilement accessible et national – à terme, c’est un versement dans le Catalogue collectif de France qui est visé. Il rassemble des informations aujourd’hui dispersées dans les différents volumes des Catalogues régionaux des incunables (CRI). L’assemblée générale 2015 du programme de recherche « Bibliothèques virtuelles humanistes », tenue ce 10 décembre a été l’occasion de faire le point sur l’avancée de l’informatisation : débutée en mars 2013 (CR2I), et poursuivie en 2015 avec un volet « provenances » supplémentaire limité aux CRI du Centre-Ouest (CRIICO) – et la tenue d’une école d’été en juillet dernier à Orléans -, l’ensemble de l’informatisation aura été soutenue par l’Equipex Biblissima. L’informatisation des Catalogues – hors volet « provenances » – se poursuivra en 2016 sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication. Lire la suite

Récit & bilan de l’École d’été « Les incunables, de l’invention de Gutenberg à la révolution numérique »

bandeau_incunables_ecole-d-eteDu 7 au 11 juillet 2015 s’est déroulée à Orléans la première école d’été autour des « Incunables, de l’invention de Gutenberg à la révolution numérique ». Organisée par les Médiathèques d’Orléans (R. Goudeseune et O. Morand), le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (C. Bénévent) et l’équipe « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » dans le cadre du projet d’informatisation des Catalogues régionaux des incunables en Centre-Ouest (CRIICO) et soutenue par l’Equipex Biblissima, cette école avait pour but de sensibiliser les participants aux problématiques de description, de catalogage et de numérisation des incunables. Les profils des quatorze stagiaires sélectionnés étaient hétérogènes. Nous avons ainsi accueilli aussi bien des professionnels que des étudiants de master ou de doctorat venant de toute l’Europe et travaillant sur des sujets de recherche variés. Chaque journée s’est partagée entre conférences publiques le matin et ateliers pratiques l’après-midi. Lire la suite

Pour une approche coordonnée autour des anciens possesseurs : compte-rendu de deux journées londoniennes sur l’étude des provenances.

Les 11 et 12 mars 2015 se déroulaient à Londres deux journées sur le traitement des provenances de livres anciens au sein de différentes bibliothèques et projets de recherche européens et mondiaux. Organisées par Raphaële Mouren et Cristina Dondi et soutenues par le groupe Rare Book and Special Collection de l’IFLA[1], le CERL[2] et le projet 15cBooktrade, plusieurs tables rondes eurent lieu dans les locaux du Warburg Institute. Elles ont permis de dresser un état des lieux des outils existants et des besoins techniques pour une meilleure indexation et organisation des données d’anciens possesseurs et de provenances. Ce rassemblement fut l’occasion pour l’équipe des BVH de mettre en perspective le travail effectué sur les provenances dans le cadre de l’informatisation des catalogues régionaux des incunables (CRII). À la suite de l’annonce du financement du projet partenarial « Données de provenance des collections des bibliothèques françaises » par l’Equipex Biblissima, au sein duquel les données provenances du projet CRIICO seront intégrées, ce billet revient sur ces deux journées londoniennes.

Lire la suite