Les BVH ont 10 ans et CR2I 10 mois

Les dix ans des Bibliothèques Virtuelles Humanistes et les dix mois du projet CR2I (Equipex Biblissima) offrent l’occasion de faire un nouveau point plus centré sur le travail de rétroconversion des Catalogues régionaux des Incunables. Ce projet a pour but d’améliorer le signalement des collections d’incunables en France, via un catalogue en ligne, en rassemblant des informations aujourd’hui dispersées dans les différents volumes des Catalogues régionaux. L’objectif est de proposer à la fois une notice canonique (établie en confrontant les différentes notices de chaque volume des CRI) et un signalement aussi détaillé que possible de chaque exemplaire recensé. Ce catalogue mettra ainsi en lumière à la fois les traces laissées par les anciens possesseurs, et la description physique des documents (reliures, rubrication ou enluminures éventuelles).

Si avec les années le catalogage papier s’est adapté à la forme particulière de l’incunable, le catalogage en Unimarc reste très rigide. Il convient donc d’adapter ce dernier aux particularités de l’incunable et de son catalogage :

  • noms d’auteurs en latin et d’imprimeurs en vernaculaire (parfois différents des formes retenues par les grandes bases d’autorités)
  • titres courts ou a contrario énumérations détaillées des différentes pièces d’un même recueil
  • nombreuses notes dues aux incertitudes sur la datation, l’identité des imprimeurs, les lieux d’éditions ou encore sur la paternité des textes eux-mêmes (auteurs supposés, pseudos)
  • multiplicité d’intervenants (annotateurs, commentateurs, éditeurs, etc.)

L’informatisation d’une notice suit toujours le même procédé. Nous partons d’un titre référencé dans le volume traité puis recherchons, dans les autres Catalogues Régionaux, toutes les occurrences de celui-ci. Ainsi, nous pouvons confronter puis traiter en une seule fois tous les exemplaires d’une seule et même édition décrits dans chacun des catalogues parus.

La rétroconversion ayant débuté avec le catalogue de la Haute-Normandie (publié en 2005), nous disposions d’un catalogage abouti, avec des informations récentes, tant au niveau bibliographique qu’au niveau de l’exemplaire. Or notre progression antéchronologique à travers les CRI rend nécessaire un aggiornamento des données issues des catalogues les plus anciens (1979 pour le CRI-1, Champagne-Ardennes). Cette mise à jour obligatoire pour obtenir un catalogue uniformisé demande un travail minutieux de report de notes, de croisement d’informations et de réouverture constante de notices déjà rétroconverties.

Au fur et à mesure de notre avancée, nous avons rencontré des institutions qui ne possédaient pas de RCR (un numéro d’identification national des bibliothèques et des centres de documentation). Avant de demander leur création à l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES), nous avons souhaité faire un point sur toutes ces localisations afin de vérifier si les fonds n’avaient pas bougé depuis leur signalement dans les CRI. Après quelques recherches ciblées, nous sommes entrées en contact avec la dizaine d’institutions dont la localisation restait floue (communautés religieuses, sociétés savantes, etc.) afin d’avoir confirmation des lieux de conservation de leurs incunables. Nous profitons de ce billet pour remercier une nouvelle fois toutes les personnes qui ont aimablement répondu à nos interrogations. Ce premier pas accompli, nous avons pu envoyer en novembre notre liste regroupant une trentaine d’institutions en mal de RCR à l’ABES afin de remédier à ce problème.

Chaque aire du graphique représente un volume et le nombre de notices qu’il contient. En bleu, sont matérialisées les notices traitées lors de la rétroconversion du catalogue relatif à la Haute-Normandie ; en rouge celles qui ont été rétroconverties à partir du catalogue de la bibliothèque Mazarine (toujours en traitement). Et enfin, en blanc, celles qu’il nous reste à traiter…

A ce jour, nous poursuivons la rétroconversion avec le catalogue dédié à la bibliothèque Mazarine (2 110 notices). Un millier de notices a déjà été traité et, à cette cadence, nous espérons achever l’informatisation de ce volume en mars 2014.  Cet histogramme permettra peut-être de mieux visualiser l’avancée du projet CR2I.

Si l’avenir du projet à long terme semble pour l’instant compromis pour des questions de financement, nous souhaitons d’ici juillet 2014 commencer, voire finaliser, la rétroconversion du CRI-11. Ce choix est motivé par le fait que nous avons récupéré les notices d’incunables de la BM de Lyon. Cette base importante nous permettra de traiter les notices du CRI Rhône-Alpes avec plus de facilité et de fournir des notices d’exemplaires des plus détaillées. Nous tenions à remercier tout particulièrement Mme Monique Hulvey, responsable des bases patrimoniales de la BM de Lyon, et M. Yann Sordet, directeur de la bibliothèque Mazarine, ainsi que leurs équipes pour leur collaboration qui facilite et enrichit notre travail quotidien.

Au-delà de l’été, nous envisageons de nous attaquer au catalogue CRI-10 consacré à la région Centre (avec toute la fierté régionale que cela augure pour nous) ou au CRI-13 dédié au Bas-Rhin, mais cela demeure à ce stade pure conjecture. Si l’informatisation des catalogues régionaux devait s’interrompre, il conviendrait de mettre en place les moyens de rendre accessibles au public les notices achevées, afin que ce travail important et qui a nécessité beaucoup d’investissement de la part de l’équipe des BVH, tant humain que financier, soit mis à la disposition de tous. C’est somme toute la mission d’un catalogue informatisé que de faciliter l’accès à ces documents.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *