Bibliotheques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier | Bilan 2020 & poursuites

La Croix du Maine au travail. Nanni, Giovanni. – Antiquitatum variorum volumina… – Paris : Jean Petit et Josse Bade, 1512. BnF, [Rés. G 174. Photo : Marie-Luce Demonet, 2019.

Le projet « Bibliotheques françoises » de La Croix du Maine et de Du Verdier vise à une meilleure connaissance de ces deux premiers dictionnaires imprimés d’auteurs français de la fin du XVIe siècle et à une exploitation innovante de leurs données bio-bibliographiques. Les deux Bibliotheques françoises présentent les auteurs français des origines jusqu’à 1584, sous forme d’articles prosopographiques classés par ordre alphabétique de leur prénom. On y trouve en majeure partie des auteurs et des traducteurs, mais également des érudits plus ou moins célèbres, d’ampleur parfois régionale ou encore des possesseurs d’ouvrages dont la bibliothèque a pu être consultée, certains n’ayant parfois jamais rien publié ni même écrit. Chacune des Bibliotheques françoises contient environ 2 300 personnages dans des mesures cependant différentes : beaucoup de figures locales chez La Croix Du Maine contre une proportion de 20 % environ d’auteurs étrangers, dont les œuvres ont été traduites en français, chez Du Verdier. En ce qui concerne les unités bibliographiques d’imprimés, d’après Mark Greengrass (professeur émérite, University of Sheffield), La Croix du Maine en compte 2 526 et Du Verdier 4 730.

En 2019-2020, des étapes importantes ont été menées à bien, dont la structuration de la Bibliothèque d’Antoine du Verdier (en cours – versement dans la base à venir en 2021). L’indexation fine reste à réaliser, ainsi que le travail d’alignement des données avec les répertoires d’autorités (BnF, VIAF…). Cette étape d’indexation, déjà réalisée pour environ la moitiés des auteurs de la Bibliothèque de La Croix Du Maine, avait permis un premier versement des données en novembre 2017 dans le portail Biblissima.

Les données relatives aux personnalités d’Anjou et du Maine, recensées et produites à partir du corpus BHLi, sont alignées avec les entrées correspondantes de la base de données Bibliothèques françoises. Ce travail entamé en avril 2018 a bénéficié depuis de deux stagiaires de Master 2 (financement régional APR ECRISA en 2018 puis du CESR en 2019 ; un 3ème stage en 2020 a dû être annulé en raison de la crise sanitaire) et continuera dans le cadre d’un nouveau stage en 2021, en distanciel cette fois-ci. Tenant compte des réflexions suscitées lors des campagnes successives d’indexation, les fiches prosopographiques et bibliographiques – initialement « limitées » à l’identification de chaque personnage et à l’établissement des liens vers les fichiers d’autorité (VIAF, BnF ou USTC, ISTC, EDIT 16, GLN 15-16, BP16, etc.) -, seront enrichies de notes critiques recensant l’état actuel de la recherche sur chaque personnage et chaque ouvrage.

Voir la présentation : Guillaume Porte, Toshinori Uetani. Projet Bibliothèques françaises. Assemblée générale 2019 du programme de recherche Bibliothèques Virtuelles Humanistes. CESR, Tours, 24 janvier 2020.

Une base de données sous HEURIST vient d’être élaborée en 2020 par Guillaume Porte (ARCHE, Strasbourg) afin de permettre la gestion et l’actualisation de ces données enrichies. Par ailleurs, Claire Sicard – maîtresse de conférence au CESR depuis 2019 – participe dorénavant à la relecture de ces notices et assure la coordination et l’établissement de liens interopérables avec la base JONAS (IRHT, section Romane).

Gestion des données avec Heurist : Personnes, Unités bibliographiques, exemplaires, notes éditoriales BVH, bibliographie.

Exemplaires & signalement des corrections d’éditeurs ou encore d’annotations manuscrites

La liste des 123 exemplaires recensés par Toshinori Uetani, Marie-Luce Demonet et Rémi Jimenes – dont une dizaine sont numérisés et disponibles en ligne -, a été publiée en 2018 sur une page dédiée du site du projet : bibfr.bvh.univ-tours.fr/documentation/exemplaires. Ce recensement (en cours) inclut la description détaillée de chaque exemplaire examiné et le signalement des corrections d’éditeurs ou encore d’annotations manuscrites. En septembre 2020, lors d’une mission en Alsace (ressources propres CESR), T. Uetani a visité trois établissements de la région Grand Est qui conservent chacun un exemplaire de La Croix du Maine : la Bibliothèque municipale de Saint-Mihiel, la Médiathèque André-Malraux de Strasbourg et la Bibliothèque du Grand Séminaire de Strasbourg. Si l’exemplaire de la Bibliothèque du Grand Séminaire de Strasbourg, qui avait appartenu à un grand collectionneur Charles-Etienne Jordan, conseiller de Frédéric II de Prusse, présente un intérêt particulier sur la pratique bibliophilique du XVIIIe siècle avec sa note manuscrite détaillée à propos de l’acquisition de l’exemplaire, celui de Saint-Mihiel est remarquable pour ses nombreuses annotations manuscrites de la main du bibliothécaire de l’abbaye bénédictine au XVIIIe siècle, Dom Ildefonse Cathelinot, qui a complété certaines notices de La Croix du Maine avec des renseignements recueillis d’une autre Bibliothèque française, celle de son contemporain l’abbé Goujet. Outre les informations complémentaires découvertes sur des notes manuscrites, la collation des exemplaires recensés révèle des variantes d’éditeur encore jamais repérées. Les différents états textuels ainsi constatés seront intégrés à l’édition numérique XML-TEI de l’ouvrage publiée à terme dans le corpus BVH-Epistemon.

Dans cette note manuscrite, Dom Cathelinot fait référence à un autre érudit contemporain, La Curne [de Sainte-Palaye]. Source : Premier volume de la Bibliotheque du sieur de La Croix du Maine, Paris, Abel L’Angelier, 1584, p. 226 (Saint-Mihiel, Bibliothèque de l’Abbaye bénédictine, [Y 274). Photo : T. Uetani, 2020.
Dans cette autre note, on trouve aussi les mentions d’Estienne Pasquier (Les Recherches de la France) et une édition (début XVIIe s.) de Duchesne. Source : Premier volume de la Bibliotheque du sieur de La Croix du Maine, Paris, Abel L’Angelier, 1584, p. 226 (Saint-Mihiel, Bibliothèque de l’Abbaye bénédictine, [Y 274). Photo : T. Uetani, 2020.
Ex-libris imprimé de Charles-Étienne Jordan (1700-1745), au contre-plat supérieur. Cf. Numelyo : Jordan, Charles-Étienne, 1700-1745. Source : Premier volume de la Bibliotheque du sieur de La Croix du Maine, Paris, Abel L’Angelier, 1584 (Strasbourg, Bibliothèque du Grand séminaire, [1 Ic 19). Photo : T. Uetani, 2020.

Aspects techniques & collaboration avec le Laboratoire ARCHE, Strasbourg

Le site et l’architecture informatique de ce projet ont été élaborés par Guillaume Porte, ingénieur d’études recruté au CESR en 2015-2016 et en 2017, qui en assure toujours l’administration et le développement. Ingénieur d’études titulaire au laboratoire ARCHE (Université de Strasbourg, EA 3400) depuis décembre 2018, sa participation est assurée dans le cadre du partenariat établi entre le CESR-BVH et ARCHE. Les membres des deux équipes organisent régulièrement les séances de travail à Tours et à Strasbourg et répondent conjointement à des appels à projet de recherche.

Flux d’informations au sein des Bibliotheques françoises. Guillaume Porte, janvier 2020.

Les ateliers de travail prévus au 1er semestre 2020 portant sur les premiers tests d’utilisation de la base HEURIST et la reprise de l’indexation sur les serveurs d’Huma-Num sont prévus pour l’année à venir.

Recherche & communications

Une communication visant à présenter les perspectives associées aux nouveaux développements des Bibliotheques françoises » de La Croix du Maine et de Du Verdier a été acceptée au Colloque Humanistica 2020 (13-14 mai 2020, Bordeaux) mais annulée en raison de la crise sanitaire.

De même, deux journées d’études associées au projet ont dû être annulées en 2020 et sont reportées en 2021-2022 :

  • Journées d’études Le livre au Mans et dans le Maine (XVIe – XXe s.). Médiathèque Louis-Aragon, 15-16 mai 2020 [Annulé, COVID-19 ; report 2021-22]. Journées organisées par la Ville du Mans (médiathèque Louis-Aragon) ; Le Mans Université (laboratoire TEMOS) ; la Société d’agriculture, sciences et arts de la Sarthe ; l’École nationale des chartes (Centre Jean-Mabillon, Paris) ; le Centre d’études supérieures de la Renaissance (Université de Tours, UMR 7323).  Voir : https://bvh.hypotheses.org/5018
  • Journée d’études. Les Bibliothèques françaises et la circulation des manuscrits. Org. Toshinori Uetani. CESR, Tours, novembre 2020 [Annulé, COVID-19 ; reporté 2021].

Toshinori Uetani, Novembre 2020

La Croix du Maine dédicateur. François Grudé, sieur de La Croix du Maine. – Discours du sieur de La Croix-du-Maine faisant mention de ses œuvres et compositions pour la France. – S.l. [Le Mans], 1579. BnF, [Rés. Ln27 6518. Photo : Toshinori Uetani, 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.