EDITEF | Bilan 2020

Le projet L’édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité (EDITEF) vise à fédérer les recherches sur la production, la diffusion et la conservation au nord des Alpes des livres italiens. Financé par l’ANR jusqu’en 2017, EDITEF est le fruit de la collaboration de nombreux chercheurs français et étrangers, qui ont mis à profit leurs compétences afin d’étudier des aspects socioculturels, bibliographiques et prosopographiques. Les données bibliographiques et les provenances de centaines d’éditions en italien, récoltées lors de campagnes menées dans des bibliothèques suisses, belges et françaises, sont accessibles via la base de données EDITEF.

Exploration des fonds français & signalement dans la base

La liste des bibliothèques partenaires, une quarantaine environ, est disponible en ligne. L’analyse des fonds français est encore en cours ; en 2019-2020, nous avons commencé à étudier les fonds de la BM de Chambéry et de la bibliothèque Romain Gary de Nice, ainsi que de nouvelles acquisitions de la bibliothèque italienne de la Fondation Barbier-Mueller de Genève. L’enquête et la mise en ligne des données récoltées à Chambéry, Nice et Blois (collection de l’évêque d’Alexandre Lauzières-Thémines) seront complétées en 2021 ; nous envisageons également de mener une étude préliminaire de l’imposant fonds de la BM de Poitiers.

Le recensement et la mise en ligne d’ex-libris, de description des reliures, de marques de propriétés, d’annotations et de gloses permettent non seulement de valoriser un patrimoine méconnu, mais également d’améliorer le signalement des collections – chaque bibliothèque reçoit la liste des corrections éventuelles à apporter aux catalogues existants –, ainsi que le signalement des unica et de l’ensemble des mentions de possesseurs, permettant ainsi de reconstituer des réseaux de lecture et de commercialisation/diffusion du livre renaissant en italien dans l’espace francophone. Grâce à la base de données EDITEF, bien connue par la communauté scientifique internationale, les ouvrages des collections italiennes des bibliothèques francophones bénéficient d’une visibilité accrue. Les éditions décrites comportent en outre les identifiants des principales bases biographiques internationales (EDIT16, SBN, VD16, Gln 15-16, BnF) et, dans le cas de la collection Barbier-Mueller, nous avons pu faire référencer par l’ICCU les exemplaires genevois (il s’agit par ailleurs du seul fonds suisse référencé dans EDIT16).

Recherche & valorisation

Entre 2019 et 2020, les recherches conduites dans le cadre du projet EDITEF ont été valorisées, aussi bien en France qu’à l’international et ont donné lieu à la publication de trois volumes collectifs :

  1. R. Adam, C. Lastraioli, Itinéraires du livre italien à la Renaissance Suisse romande, anciens Pays-Bas et Liège, Classiques Garnier, 2019
  2. E. Boillet, B. Conconi, C. Lastraioli, M. Scandola,  Traduire et collectionner les livres en italien à la Renaissance, Honoré Champion, 2020
  3. C. Lastraioli et M. Scandola,  Poco a poco. L’apport de l’édition italienne dans la culture francophone, Brepols Publisher, 2020).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.