Montaigne, son œuvre, sa bibliothèque | Avancées 2020 & poursuites

En 2020, le corpus Montaigne a été enrichi avec l’intégration sur le site « Montaigne à l’œuvre » de nouveaux exemplaires de la « librairie ».

Le Miroir Historial de Vincent de Beauvais (1531), déjà connu et non annoté, a été récemment acquis par la bibliothèque de l’université de Cambridge, qui en possède déjà dix et devrait prochainement transmettre les photos.

Les Vies des hommes illustres…, trad. J. Amyot, 2e éd., Paris, Vascosan, 1565. Page de titre.
Localisation : collection privée. Photo A. Legros.

Un exemplaire des Vies parallèles de Plutarque (1565), passé en vente à Bordeaux le 15 octobre 2020. L’expertise – reconnue internationalement – d’Alain Legros, collaborateur des BVH pour le projet MONLOE et chercheur associé au CESR, a été déterminante pour confirmer l’authenticité de la signature et des quatre annotations, à tel point que l’enchère a atteint des sommets (300 000 €) avant que le volume ne passe en mains privées et parte probablement hors de France. Heureusement, les pages annotées et la reliure ont pu être photographiées et mises en ligne sur le site, accompagnées de la transcription des marginalia et du commentaire d’Alain Legros.

L’édition numérique des Essais de 1595

Cette édition numérique des Essais de 1595 réalisée à partir de l’exemplaire conservé au Musée Plantin-Moretus à Anvers (Fac-similé en ligne sur les BVH) et entreprise depuis plusieurs années (par Marie-Luce Demonet), se complique du fait des corrections manuscrites et imprimées recensées dans les différents exemplaires consultés à titre de comparaison. Ces corrections s’avèrent plus nombreuses que dans les relevés antérieurs, en particulier pour l’exemplaire conservé à la Bibliothèque municipale de Tours (Fonds Marcel). S’il s’agit le plus souvent de coquilles d’imprimeur, certaines sont significatives ou correspondent à des pages recomposées. Elles portent sur des questions de langue ou encore sur l’amitié avec La Boétie, obligeant à repenser la chronologie des ultimes interventions de Montaigne ; elles réactivent le débat sur le dernier état « voulu » par l’auteur ou infléchi par son éditrice, Marie de Gournay. La présentation de l’édition et des résultats, qui devait avoir lieu à la conférence RSA de Philadelphie en 2020, est reportée à celle de Dublin (en visioconférence) en 2021.

Les premières étapes d’encodage, achevées en avril 2019, nécessitent dorénavant une nouvelle phase (à financer) pour encoder les citations grecques, l’accentuation du latin ainsi que les différents états de la préface de Marie de Gournay : longue, courte, manuscrite (deux états). La publication de cette édition numérique est retardée faute de compétences et de ressources internes au CESR.

Liste des livres de Montaigne et de La Boétie conservés ou attestés

A. Legros a continué l’analyse du « b » avec lequel Montaigne a marqué les ouvrages provenant de la bibliothèque d’Étienne de La Boétie (24/04/2019). Il a publié des tableaux comparatifs des diverses mains ainsi que d’autres documents relatifs à La Boétie. Une quittance conservée à la Bibliothèque nationale de France (Manuscrits, NAF 1068) indique que La Boétie a siégé à la Chambre de la Tournelle, là où étaient jugées les affaires criminelles, durant tout ou partie de l’année parlementaire 1554-1555. Pour la « librairie », le tableau récapitulatif en 105 lignes et 11 colonnes (A-K) permet de mettre en évidence plusieurs faits que ce « Commentaire de synthèse » expose, menant aussi loin que possible une enquête dont les résultats ont fait l’objet de publications en 2006, 2010, 2011 et 2015. Aussi exhaustif que possible, le « Tableau de récapitulation des données » publié le 3 avril 2020, est téléchargeable.

Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Mademoiselle Le Paulmier (sans lieu ni date)

Ms. PAP 1a, recto. Crédits : Leiden University Libraries. Photo : M.-L. Demonet, 2020

D’après la présentation par Alain Legros, la formule « Mademoiselle », c’est-à-dire « Madame » s’adresse à la femme d’un médecin normand renommé, le Docteur Le Paulmier (ou Le Paumier), auteur d’un traité sur le cidre. Ce dernier a soigné Montaigne peu avant ce présent, sans doute d’une maladie assez grave pour que Pierre de Brach ait pu penser qu’elle le conduisait au trépas. Durant sa convalescence, Montaigne séjournera chez Marie Le Jars de Gournay, l’éditrice des Essais posthumes.

Cette dédicace à Mademoiselle Le Paulmier a pu être publiée grâce à une photo de l’original conservé à l’Université de Leyde (prise par Marie-Luce Demonet) accompagnée de sa transcription par Alain Legros (8 avril 2020).

Partenariats & poursuites des recherches sur Montaigne et son œuvre : l’étude des bibliothèques

Le partenariat avec la bibliothèque municipale de Bordeaux s’est poursuivi avec un programme plus large consacré à la valorisation de Montaigne et de son œuvre, notamment dans la perspective de la candidature de l’exemplaire de Bordeaux des Essais de 1588 au classement UNESCO (M.-L. Demonet, avec la collaboration d’A. Legros). L’exemplaire a été restauré, mais malheureusement sans que la reliure soit au préalable entièrement défaite. Cette étape aurait permis une datation plus précise des différentes phases de reliure.

Les recherches effectuées sur les ouvrages de la « librairie » de Montaigne se prolongeront dans le cadre de l’Equipex Biblissima+ (2021-2029). Il ne s’agira pas seulement de retrouver des volumes montrant une signature et / ou des annotations, ou de poursuivre l’édition numérique d’auteurs certainement lus, mais aussi de s’intéresser aux bibliothèques dont l’auteur a pu se servir, ce qui concerne Montaigne comme Rabelais. Le projet bordelais « Montaigne » qui devait commencer en 2020 est décalé d’une année : il incluait des recherches sur le livre en Aquitaine et sur le Collège de Guyenne. Il permettra de déterminer à quels livres Montaigne avait accès lorsqu’il y étudiait (prêts des professeurs) avant que lui-même ne commence à constituer sa propre bibliothèque. Les livres des professeurs et régents ont pu être légués au Collège, comme ceux de la bibliothèque d’Elie Vinet : mais qu’en reste-t-il ? Les reliures peuvent donner des indications sur les provenances. Cependant, tout un travail reste à mettre en œuvre pour identifier, entre autres, les ex-libris et retracer l’historique des anciens possesseurs (exemple des Opera de Philon, BnF).

En 2021, les missions en bibliothèques se poursuivront (Bordeaux, Paris et autres institutions conservant des exemplaires des Essais de 1595), de même que la relecture des textes en cours d’édition en TEI.

Recherche, formation & valorisation 2020

Expertise

Projet (en cours d’évaluation) Montaigne-UNESCO, pour le classement de l’Exemplaire de Bordeaux.

Supports de formation

Marie-Luce Demonet, [en visioconférence] participation aux travaux du lycée Honoré d’Estienne d’Orves de Nice sur les corpus Rabelais, Montaigne et Meigret (organisée par Cendrine Pagani-Naudet, Université de Nice, laboratoire Bases, Corpus, Langage), novembre 2020 (rencontre prévue en mars 2020, reportée en 2021)

Publications en 2020 : Articles, Chapitres d’ouvrages

  1. Marie-Luce Demonet, « Une reconstitution vraiment virtuelle de la bibliothèque de Montaigne », La Revue de la BNU (Bibliothèque Universitaire de Strasbourg), 21 mai 2020, dossier Sauver-conserver-reconstituer, p. 83-93.
  2. Stéphan Geonget « Perplexités et antinomies à la Renaissance, la solution montaignienne », Les cahiers poitevins d’histoire du droit, Faculté de droit et des sciences sociales de Poitiers, 2020, no 11, p. 7-17.
  3. Alain Legros. « L’année de naissance de Montaigne », Montaigne Studies, vol. 32 (1-2), 2020, p. 223-224.
  4. Alain Legros. « Montaigne annotateur d’un projet de réforme judiciaire » ? En dialogue avec François Rouget, Bulletin de la Société internationale des amis de Montaigne, 2020-1, n° 71, p. 191-195.
  5. Marie-Luce Demonet. « Soupçons sur les éditions posthumes à la Renaissance », dans L’éditeur à l’œuvre, actes du colloque de Bâle, 11-12 octobre 2018, dir. Dominique Brancher, Gaëlle Burg (Université de Bâle) et Giovanni Berjola (Université de Nancy), Open Publishing de l’Universitätsbibliothek de Bâle, p. 11-21.

Autres publications 2020

  1. Alain Legros. Divers états de la préface « Au Lecteur » des Essais de Montaigne, 2020. halshs-02573417 [en ligne]
  2. Alain Legros. Quinze consignes autographes de Montaigne pour une réédition des Essais, 2020. halshs-02573456 [en ligne]
  3. Alain Legros. Récapitulation des données. Commentaire de synthèse. Dans Liste des livres de Montaigne et de La Boétie conservés ou attestés. En ligne sur le site « Montaigne à l’œuvre », programme BVH, 3 avril 2020. URLs :
    https://montaigne.univ-tours.fr/wp-content/uploads/2015/01/Tableau_recapitulatif_livres_Montaigne.pdf
    https://montaigne.univ-tours.fr/wp-content/uploads/2020/04/Tableau_recapitulatif_livres_Montaigne_ALegros.xlsx
    https://montaigne.univ-tours.fr/centaine-de-livres/#synthese
  4. Alain Legros. Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Mademoiselle Le Paulmier (sans lieu ni date). Introduction, photographies (M.-L. Demonet), édition. En ligne sur le site « Montaigne à l’œuvre », programme BVH, 13 avril 2016, mis à jour : 8 avril 2020. URL : https://montaigne.univ-tours.fr/dedicace-essais-mademoiselle-le-paulmier/
  5. Alain legros. [Notice] Plutarque de Cheronee, Les vies des hommes illustres grecs et romains comparees l’une avec l’autre, traduit du grec au français par Jacques Amyot, 2e edition revue et corrigee, Paris, Michel de Vascosan, 1565. En ligne sur le site « Montaigne à l’Œuvre », programme BVH, 15 septembre 2020. URL : https://montaigne.univ-tours.fr/plutarque-les-vies-des-hommes-illustres-traduit-du-grec-au-francais-par-jacques-amyot-2e-edition-paris
  6. Alain legros. Plutarque annoté par Montaigne. Introduction, sélection d’images inédites, édition des annotations. En ligne sur le site « Montaigne à l’Œuvre », programme BVH, 15 septembre 2020. URLs :
    https://montaigne.univ-tours.fr/notes-de-lecture-de-montaigne/plutarque-annote-par-montaigne/
    http://www.bvh.univ-tours.fr/monloe/plutarque_1565_diplo_legros.pdf
    http://www.bvh.univ-tours.fr/monloe/plutarque_1565_regul_legros.pdf
    http://www.bvh.univ-tours.fr/monloe/plutarque_1565_mod_legros.pdf

Communications en 2020

  1. Marie-Luce Demonet, Epistemon & corpus d’auteurs : Rabelais, Montaigne // Consortium Cahier. Assemblée générale 2019 & ateliers, programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes », 24 janvier 2020, CESR, Tours. Publié le 11 février 2020. En ligne : https://bvh.hypotheses.org/5550#Epistemon_Cahier
  2. Alain Legros. « Les métaphores du jeu de paume dans les Essais de Montaigne », conférence au Jeu de paume de Mérignac, Omnisports des Girondins (sur l’invitation de Dominique Brancher et de l’Université Bordeaux Montaigne), Bordeaux, le 15 février 2020.
  3. Alain Legros. « Authenticité et notes autographes du Plutarque de Montaigne (les Vies) récemment retrouvé et prochainement mis en vente », conférence à l’auditorium de la Bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck (sur l’invitation de Cécile Perrin, experte auprès des tribunaux, et de Guillaume Flamerie de la Chapelle, président de la Société des Bibliophiles de Guyenne), Bordeaux, le 12 octobre 2020. [Enregistrement vidéo préalable en ligne : https://montaigne.univ-tours.fr/video-un-volume-des-vies-des-hommes-illustres-de-plutarque-issu-de-la-bibliotheque-de-montaigne-conference-alain-legros-12-octobre-2020/; Enregistrement vidéo in situ – à paraître]
  4. Alain Legros. « Montaigne et la littérature latine », conférence au lycée Henri IV, Paris, org. Association ALLE, « Le latin dans les littératures européennes », sur l’invitation de Luigi-Alberto Sanchi), Paris, le 15 octobre 2020. [Enregistrement vidéo préalable en ligne : https://montaigne.univ-tours.fr/video-montaigne-et-la-litterature-latine-conference-alain-legros-15-octobre-2020/; texte de la conférence en ligne, site ALLE : https://sitealle.wordpress.com/2020/10/19/montaigne-et-la-litterature-latine-la-conference-du-15-oct-en-ligne/]

Radio (Poscast)

Les chemins de la Philosophie, France Culture.
De l’amitié entre philosophes : Montaigne et La Boétie, « parce que c’était lui, parce que c’était moi ».
Le 18 mars 2019, Alain Legros était l’invité des Chemins de la Philosophie sur France Culture.
Introduction : https://montaigne.univ-tours.fr/de-lamitie-entre-philosophes-montaigne-et-la-boetie-parce-que-cetait-lui-parce-que-cetait-moi-les-chemins-de-la-philosophie-france-culture/
Podcast (58 mn) : https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/philosophes-et-amis-14-montaigne-et-la-boetie-parce-que-cetait-lui-parce-que-cetait-moi

Vidéo / documentaire

[Vidéo] Restauration de l’exemplaire dit « de Bordeaux », des Essais de Michel de Montaigne
[Publié le 26 mars 2020 sur le site “Montaigne à l’œuvre”]
L’exemplaire dit « de Bordeaux », des Essais de Michel de Montaigne vient d’être restauré. Pour le voir, un documentaire a été réalisé par la librairie Mollat, avec les interventions des partenaires impliqués dont Alain Legros, chercheur associé au CESR de Tours, ainsi que de Matthieu Gerbault (Bibliothèque de Bordeaux), Francis Arnaud (Fondation du Patrimoine), Régis Barbier (groupe IDAIA), Violaine Giacomotto-Charra (Université de Bordeaux), Coralie Barbe (Restauratrice du Patrimoine, livres et document graphiques). URL :
https://montaigne.univ-tours.fr/video-restauration-de-lexemplaire-dit-de-bordeaux-des-essais-de-michel-de-montaigne/

Marie-Luce Demonet
Extrait & synthèse du bilan 2020 du programme de recherche BVH


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.