Corpus Epistemon : éditions TEI préparées en 2020 & publications à venir

Epistemon1 (sous-base des BVH) propose en ligne depuis 2006 des éditions numériques en texte intégral2 et en XML-TEI, associées aux fac-similés lorsque c’est possible.

François Rabelais, Cinquiesme Livre de Pantagruel, s. l., s. d. – BnF, Gallica.

En 2019-2020 ce qui constitue un « corpus » de texte français en version quasi-diplomatique ou patrimoniale s’est enrichi d’un texte majeur, le manuscrit allographe du Cinquième Livre de Rabelais (vers 1560-62), jamais retranscrit en entier depuis l’édition de Montaiglon en 1872 : il a été mis en ligne en décembre 2019 en version beta (les variantes de l’Isle Sonante n’ont pas encore été intégrées3). Dans un article qui vient de paraître issu d’une journée d’étude (janvier 2020, Paris-Sorbonne) sur cet ouvrage, Marie-Luce Demonet fait l’hypothèse d’un copiste d’origine occitane. Un billet de blog dédié au corpus Rabelais présente plus en détail le bilan 2020 et les perspectives de recherches : Rabelais : reconstituer sa bibliothèque | Bilan 2020 & perspectives (Marie-Luce Demonet, publié le 23/02/2020).

Une collaboration prévue avec Scott Francis (Université de Pennsylvanie) pour l’édition numérique de l’Heptaméron de Marguerite de Navarre, qui devait donner lieu à une table ronde lors de la conférence annuelle de la Renaissance Society of America à Philadelphie (avril 2020), a dû être reportée.

Outre les retards dû à la pandémie et à l’inaccessibilité partielle ou totale des fonds patrimoniaux, le manque de ressources humaines a sensiblement affecté le rythme de production de ces textes, qui demandent une compétence élevée dans le domaine des textes français de la Renaissance et dans l’édition philologique numérique. En 2019, le recrutement d’un professeur (Elena Pierazzo), qui devrait permettre notamment de poursuivre les recherches sur l’acquisition des textes par OCR, et d’une maîtresse de conférences (Claire Sicard) pour la relecture et l’enrichissement des textes poétiques en cours de traitement (Des Périers, Du Bellay) élargit les collaborations des chercheurs, mais l’absence d’un ingénieur d’étude pour l’encodage oblige à recourir aux prestations (en particulier pour la TEI, à Mathieu Duboc, qu’il n’a pas été possible de titulariser), moins efficaces pour le travail en équipe.

Néanmoins, à l’issue d’une première phase de prestation d’encodage TEI achevée en 2020 (CPER BIOPATIC, MSH Val de Loire), dix textes sont dorénavant en cours de relecture par un responsable scientifique et feront l’objet en 2021 d’une seconde phase de traitement (prestation, Equipex Biblissima) qui inclura le paramétrage de la plateforme XTF et des feuilles de styles pour l’affichage en ligne sur BVH-Epistemon, ainsi que le renseignement des notices (métadonnées du <teiHeader>). Pour certains textes, une troisième phase devra être envisagée afin de se conformer aux spécifications éditoriales Epistemon4 5 relatives à l’encodage sémantique, qui nécessite une véritable expertise et connaissance de la littérature du XVIème siècle (encodage fin des entités nommées, encodage du discours, etc.).

Les 10 textes édités en 2020-2021 représentent initialement un total de 8 447 247 signes transcrits. Ils se décomposent comme suit :

  1. Commynes, Philippe de. Cronique & histoire. Paris, 1549.
    Numérisation : BVH – Bibliothèque municipale de Vendôme
    Nombre de signes : 1 112 409
    Resp. scientifique : Marie-Luce Demonet
     
  2. Du Bellay, Joachim. Le premier livre des antiquitez de Rome. Paris, 1558.
    Numérisation : Gallica, BnF
    Nombre de signes : 27 749
    Resp. scientifique : Claire Sicard
     
  3. Platon. Le Phedon de Platon traittant de l’immortalite de l’ame. Paris, 1581.
    Numérisation : BVH – Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours
    Nombre de signes : 402 452
    Resp. scientifique : Toshinori Uetani
     
  4. Fauchet, Claude. Recueil des antiquitez gauloises et françoises. Paris, 1579.
    Numérisation : BVH – Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours
    Nombre de signes : 321 382
    Resp. scientifique : Claire Sicard
     
  5. Imbert, Jean. Quatre livres des institutions forenses. s. l., 1560.
    Numérisation : Google Books – Bibliothèque nationale centrale de Rome
    Nombre de signes : 979 015
    Resp. scientifique :
     
  6. Boccace, Decameron ; le Maçon (traducteur). Le Decameron de Messire Iehan de Bocace. Paris, 1545.
    Numérisation : MemoNum – Médiathèque Emile Zola, Montpellier
    Nombre de signes : 1 454 617
    Resp. scientifique : Toshinori Uetani
     
  7. Calvin, Jean. Institution de la religion Chrestienne. Genève, 1560.
    Numérisation : BVH – Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours
    Nombre de signes : 3 245 936
    Resp. scientifique : Toshinori Uetani
     
  8. Ménard, Jean. Declaration de la reigle et estat des Cordeliers. Genève, 1542.
    Numérisation : e-rara – Bibliothèque de Genève
    Nombre de signes : 236 998
    Resp. scientifique : Marie-Luce Demonet
     
  9. Lostal, Pierre de. Les Discours philosophiques. Paris, 1579.
    Numérisation : BVH – Bibliothèque municipale d’Orléans
    Nombre de signes : 509 915
    Resp. scientifique : Marie-Luce Demonet
     
  10. Des Periers, Bonaventure. Recueil des oeuvres de feu Bonaventure Des Periers. Lyon, 1544.
    Numérisation : Gordon Collection, University of Virginia
    Nombre de signes : 156 774
    Resp. scientifique : Claire Sicard

Ces 10 textes seront publiés en 2021, mais le nombre de textes transcrits et à traiter constituant le corpus BVH-Epistemon reste important (plus d’une cinquantaine, hors manuscrits).

Recherche, formation & valorisation 2020

Exploitation & Diffusion

Les éditions textuelles TEI du corpus Epistemon ont vocation à être exploitées et réutilisées librement (licence CC By-NC-SA6 ) par la communauté scientifique et universitaire, ainsi que mises à la disposition du public le plus large. Elles seront indexées via un entrepôt OAI-PMH par les portails nationaux et internationaux tels qu’Europeana, et intégreront la collection du consortium Cahier de la TGIR Huma-Num et à terme le portail Biblissima (Equipex, lauréat 2020 d’un Equipex+ dont le CESR-BVH est membre fondateur). L’étude des textes amènera à l’organisation de journées d’études et de séminaires de recherche. La modernisation des textes et leur analyse critique sur un site dédié, à destination d’un public issu de l’enseignement secondaire, sont en outre à l’étude.

Personnels CESR-BVH impliqués en 2020

Anne-Laure Allain (IE, contractuelle), Sandrine Breuil (IE, Université de Tours), Marie-Luce Demonet (Pr émérite, Université de Tours), Chiara Lastraioli (Pr, Université de Tours), Claire Sicard (MCF, Université de Tours), Toshinori Uetani (IR, CNRS).

Formations & ateliers 2020

En parallèle, l’équipe continue à se former lors de sessions qui ont pu être organisées en 2020 (atelier du consortium Cahier de Lorient).

  1. Ateliers, Groupe de travail « Typologie textuelle » du consortium CAHIER, coordination par Marie-Luce Demonet (Construction d’un thésaurus de genres pour les corpus d’auteur), 27 janvier (Paris), en visioconférence 30 juin, 2 septembre (Lorient), 2020.
  2. Ateliers, Groupe de travail « Data-Cahier » du consortium CAHIER (FAIRisation des données), Marie-Luce Demonet (participation)
  3. Ateliers, Groupe de travail « TEI-Cahier », Marie-Luce Demonet (participation)

Les deux sessions de formations à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux (manuscrits & imprimés), initiation et niveau avancé, prévues au CESR-BVH en 2020 ont dû être annulées en raison de la pandémie et sont reportées respectivement en septembre et novembre 2021.

Communications en 2020

  1. Marie-Luce Demonet. Epistemon & corpus d’auteurs : Rabelais, Montaigne // Consortium Cahier. Assemblée générale 2019 & ateliers, programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes », 24 janvier 2020, CESR, Tours. Publié le 11 février 2020. En ligne : https://bvh.hypotheses.org/5550#Epistemon_Cahier
  2. Anne-Laure Allain, Sandrine Breuil. Avancement & prévisions : production Corpus Fac-similés & Epistemon. Assemblée générale 2019 & ateliers, programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes », 24 janvier 2020, CESR, Tours. Publié le 11 février 2020. En ligne : https://bvh.hypotheses.org/5550#bilan_2019_4
  3. Marie-Luce Demonet. « Le manuscrit allographe du Cinquième Livre » (en collaboration avec Mathieu Duboc et Rémi Jimenes). Journée d’études Relire le Cinquième Livre de Rabelais (après Rabelais grammairien, 1981). Org. Romain Menini. Sorbonne, Paris, 25 janvier 2020, l’Année Rabelaisienne, 2021.
  1. Présentation du Corpus BVH-Epistemon : http://www.bvh.univ-tours.fr/Epistemon/index.asp []
  2. Principes éditoriaux du corpus BVH-Epistemon : http://www.bvh.univ-tours.fr/Epistemon/principeseditoriaux.asp []
  3. et a donné lieu à un billet du Carnet d’Hypothèses : Paradoxale fidélité, Rémi Jimenes. []
  4. Manuel d’encodage XML-TEI Renaissance & temps modernes (Imprimés et manuscrits) : http://www.bvh.univ-tours.fr/XML-TEI/index.asp (version 4 | 9 octobre 2017) []
  5. ODD des BVH (version 4 | 9 octobre 2017) : http://www.bvh.univ-tours.fr/XML-TEI/ManuelWeb/Manuel_TEI_BVH.html#index.xml-back.1_div.4 []
  6. Creative Commons Attribution – Non Commercial – Share Alike 4.0 International License : https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/ []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.