Rabelais & ses livres. Avancement de la constitution de ce corpus d’auteur.

Le corpus des sources probables de Rabelais à traiter et éditer augmente. Une liste actualisée de la Bibliothèque de Rabelais a été publiée en novembre 2018 par Olivier Pédeflous : « Sur la bibliothèque de Rabelais »1 et du même, « Un nouveau volume grec de la bibliothèque de Rabelais. Julius Pollux et Étienne de Byzance (Florence, Giunta, 1520- 1521) »2. Ces travaux s’inscrivent dans la continuité du projet régional Rablissime porté par les BVH. Sont ainsi recensés 30 documents : 2 manuscrits, 18 textes grecs ou traduits du grec, 8 textes latins et 4 textes rejetés (dont l’édition d’Hippocrate de la Bibliothèque municipale de Tours).

Si le programme BVH vise à terme la publication d’un site dédié au corpus d’auteur Rabelais3, les recherches et travaux de publications des sources de Rabelais se poursuivent activement.

Numérisation des Opera grecs de Galien (édition Alde, 1525)

Page de titre. Galenus, Claudius. Galeni Librorum pars prima. Venezia, 1525. Cote : F 882 (1). Crédits : The University of Sheffield – CESR-BVH – UQAR.

Cet ensemble de 5 volumes, dont 4 annotés par Rabelais, est conservé à l’université de Sheffield. Bénéficiaire d’un cofinancement de Claude La Charité adossé à une convention tripartite (UQAR-Université du Québec à Rimouski, CESR, Sheffield) établie depuis 2015 en même temps que la fin du projet régional Rablissime, le travail de description codicologique et bibliographique ainsi que la relecture des sommaires et titres de chapitres (en latin), ont été effectués par Sandrine Breuil, Marie-Luce Demonet, Mathieu Duboc, Toshinori Uetani. La publication sur le site des BVH, en test, a été effectuée le 29 avril 2019.

[Fac-similés en ligne | BVH]

Édition numérique TEI du Manuscrit du Cinquième Livre de Rabelais

La transcription du Manuscrit du Cinquième Livre réalisée en interne (crédits régionaux SCREVO, R. Jimenes) est achevée depuis 2015 ainsi qu’un premier état d’encodage XML-TEI4. La mise en ligne espérée depuis a été reportée pour plusieurs raisons : un contrôle fin de l’encodage XML-TEI couplé à une relecture de la transcription nécessite l’expertise d’un ingénieur d’études excellent paléographe et qualifié en encodage XML-TEI. Ce travail précis en vue de la mise en ligne sur le site des BVH (corpus Epistemon) est enfin relancé en 2019 et sera assuré par Mathieu Duboc5. Cette édition TEI ne sera qu’un premier état en attendant l’adjonction des variantes de 1562 et 1564. En effet, il faudrait l’accompagner des variantes et leçons de ces deux autres états, avec les conjectures d’Anatole de Montaiglon et de Mireille Huchon. Cette tâche, non prévue dans le cadre du projet financé par Biblissima, serait un prolongement souhaitable. Cette première édition numérique ainsi réalisée permettra d’effectuer toutes les recherches sur les mots et graphies, opérations jusqu’alors impossibles avec les éditions précédentes qui ne sont pas accessibles en ligne.

Bibliothèques privées

L’ancienne bibliothèque du couvent de La Baumette

Le projet partenarial « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi), porté par les bibliothèques du Mans puis d’Angers et financé par l’Equipex Biblissima (2016-2019) a permis de numériser quelques manuscrits et imprimés provenant de l’ancienne bibliothèque du couvent de La Baumette (près d’Angers), où Rabelais a sans doute été novice (avant 1520) :

  1. Pétrarque, De remediis utriusque fortune, 1485.
    Cote : Ms. 422
  2. Pierre Tartaret, Commentarii in libros philosophie naturalis et metaphysice Aristotelis. Paris : Jean Marchant, 1514.
    Cote : Rés. SA 0251
  3. Federico da Venezia, Apocalipsis Jesu Christi, hoc est Revelatione fatta a sancto Giohanni evangelista. Venezia : Alessandro de Paganini, 1515.
    Cote : Rés. T 0557
  4. Nicolas de Lyre, Repertorium famosi et egregii doctoris domini Nicolai de Lyra super Bibliam. Memmingen : Albrecht Kunne von Duderstadt, 1492.
    Cote : Rés. T 0609

Venezia, Federico da. Apocalipsis Jesu Christi, hoc est Revelatione fatta a sancto Giohanni evangelista. – Venezia : Alessandro de Paganini, 1515. – in-2°. Cote : Rés. T 0557. Particularités : Couvent de la Baumette ; reliure d’art italienne  quelques annotations en grec. Crédits : Bibliothèque municipale d’Angers – CESR-BVH. Projet BHLi, Biblissima 2018.

Lyre, Nicolas de. Repertorium famosi et egregii doctoris domini Nicolai de Lyra super Bibliam. – Memmingen : Albrecht Kunne von Duderstadt, 1492. – in-2°. Cote : Rés. T 0609. Particularités : Couvent de la Baumette. Crédits : Bibliothèque municipale d’Angers – CESR-BVH. Projet BHLi, Biblissima 2018.

Un article à paraître (remis en juin 2018) sur ce sujet : Marie-Luce Demonet, « Rabelais moinillon à La Baumette : retour sur une hypothèse » pour les Mélanges en l’honneur de Mireille Huchon.

Autres bibliothèques conventuelles

Les recherches sur les bibliothèques bénédictines que Rabelais a pu fréquenter (Marmoutier, Fontevraud, Maillezais, Micy…) ont été poursuivies par Marie-Luce Demonet.

Sur ce sujet, lire aussi : Marie-Luce Demonet, « Dessiner Thélème », 2019 et « Rabelais pédagogue. Du grammatiste à l’artiste », 2019.

Les fac-similés des ouvrages conservés par la Bibliothèque universitaire de médecine de Montpellier ont été numérisés :

  • l’édition des Opuscula de Bembo avec l’ex-libris de Rabelais ainsi que quelques notes (en ligne)
  • un unicum des Chroniques du roy Gargantua, 1534, (bientôt en ligne), plagiat partiel des Chroniques Gargantuines peut-être éditées par Rabelais (1532) et de Gargantua (1534).

À gauche : Page de titre – Bembo, Pietro. Petri Bembi opuscula. Apud Gryphium, Lugduni : Gryphius, Sébastien, 1532. Cote : J 241. À droite : Page de titre – Les croniques de Gargantua, 1534. Cote : 45766. Crédits : BU Historique de Médecine, Montpellier.

La mise en ligne conjointe de documents relatifs à Rabelais dans le contexte montpelliérain est de fait en projet en coopération avec les établissements conservateurs : immatriculation (autographe), description des cours qu’il a assurés, doctorat en médecine ; les cours assurés par Gaucher de Sainte-Marthe (procès avec le père de Rabelais) en 1505, et une liste d’une cinquantaine d’ouvrages de la bibliothèque des professeurs de médecine de Montpellier en 1505-1506 (en cours de transcription par Rémi Jimenes et Pierre Aquilon).

Accessibilité et interopérabilité technique du corpus Rabelais

Des ajustements et une mise à jour des bases de données des BVH sont en cours pour proposer, dans un premier temps via l’entrepôt OAI-PMH des BVH6, des jeux de données dédiés par corpus dont un spécifique à Rabelais (bvh:domaine:Rabelais). L’interopérabilité selon le protocole IIIF, en cours de déploiement avec le soutien de l’atelier numérique de la MSH Val de Loire, interviendra dans un second temps.

Publications récentes et à venir

  1. Stéphan Geonget. Édition des actes des journées Gargantua (CESR, octobre 2017). Études Rabelaisiennes, Droz. [Sous presse – 2019]
  2. Marie-Luce Demonet. « Quand le livre rend ivre : les alcools de Rabelais ». Journée d’étude Les Métaphores du livre à la Renaissance, Bâle, 28-29 septembre 2018. [À paraître – 2019]
  3. Marie-Luce Demonet. « Rabelais moinillon à La Baumette : retour sur une hypothèse ». Mélanges en l’honneur de Mireille Huchon, Classiques Garnier. [À paraître – 2019]
  4. Marie-Luce Demonet. « Languegoth et français mêlé chez Rabelais », dans Langues hybrides. Expérimentations linguistiques et littéraires (XVe – début XVIIe siècle) – Hybridsprachen. Linguistische und literarische Untersuchungen (15.-Anfang 17. Jh), colloque de Lille 2013, coordination A.-P. Pouey-Mounou et P. Smith, Projet Eurolab, Genève, Droz, p. 331-349.
  5. Marie-Luce Demonet. « Rabelais: the Life of Gargantua and Pantagruel ». A Companion to World Literature, edited by Professor Ken Seigneurie, Chichester, Wiley-Blackwell. [Sous presse] [À paraître]
  6. Marie-Luce Demonet. « Dessiner Thélème ». Actes des Journées d’étude Gargantua 2017, éd. S. Geonget, Études Rabelaisiennes, 2019.
  7. Marie-Luce Demonet. « Rabelais pédagogue. Du grammatiste à l’artiste ». Cahiers d’écoliers de la Renaissance, dir. C. Bénévent et X. Bisaro, Tours, Presses de l’Université de Tours, 2019, p. 27-43.
  8. Marie-Luce Demonet. « Style rustique et ‘figulines’ littéraires : Rabelais, Palissy, Montaigne ». Colloque Vices de style et défauts esthétiques, org. Jean-Yves Vialleton et Carine Barbafieri, Paris-Sorbonne mai 2014. <halshs-01305913>, Septembre 2017.
  9. Marie-Luce Demonet. « Le Théâtre de la synagogue dans l’œuvre de Rabelais ». Théâtre et révélation. Donner à voir et à entendre au Moyen Âge. Hommage à Jean-Pierre Bordier, dir. S. Le Briz-Orgeur, Paris, Champion, p. 401-416. 2017.

 

 

  1. Olivier Pédeflous. « Sur la bibliothèque de Rabelais ». Arts et savoirs [en ligne], 10 | 2018 : http://journals.openedition.org/aes/1425 []
  2. Olivier Pédeflous. « Un nouveau volume grec de la bibliothèque de Rabelais. Julius Pollux et Étienne de Byzance (Florence, Giunta, 1520- 1521) » , L’Année rabelaisienne, n° 3, 2019, p. 461-464 []
  3. Ce site, déjà envisagé avec le projet FORSE (Fonds Rabelais et ses SourcEs) et basé sur le modèle du site montaigne.univ-tours.fr, centraliserait les œuvres et lettres (fac-similés images et éditions textuelles) de Rabelais, les œuvres apparentées ou attribuées, les œuvres de la bibliothèque de Rabelais mais également toute documentation scientifique associée (inscription à la faculté de médecine de Montpellier, Rabelais à l’Index, etc.). []
  4. Lire à ce sujet : Rémi Jimenes. Paradoxale fidélité : éditer le manuscrit du Cinquième livre de Rabelais. Mars 2016, https://bvh.hypotheses.org/2575 []
  5. Mathieu Duboc est ingénieur d’études aux BVH-CESR, employé sur un mi-temps à 90% dévolu au projet Biblissima des BHLi, le restant représente le dernier reliquat Biblissima disponible en salaire pour les travaux sur le corpus Rabelais. []
  6. L’entrepôt OAI-PMH des BVH actualisé et mis aux normes depuis décembre 2018 pour la partie Fac-similés, est à nouveau moissonné par Gallica depuis février 2019 : http://www.bvh.univ-tours.fr/oai2/oai2.php?verb=Identify. Le corpus Epistemon sera intégré à l’entrepôt courant 2019 selon les recommandations du consortium Cahier. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.