Séminaire | Étude des provenances dans les bibliothèques territoriales françaises. Lyon, 3 avril 2019

À l’occasion du premier anniversaire de l’adhésion – portée par le ministère de la Culture – d’un groupe de bibliothèques françaises au Consortium des bibliothèques de recherche européennes (CERL), le ministère de la Culture, la Bibliothèque municipale de Lyon et le CERL organisent un séminaire sur l’étude des provenances des collections patrimoniales des bibliothèques territoriales françaises, qui se tiendra à la Bibliothèque municipale de Lyon le mercredi 3 avril 2019.

Le projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (Biblissima) y sera présenté par Marc-Edouard Gautier (Bibliothèque municipale d’Angers), Sophie Renaudin (Bibliothèque municipale du Mans) et Toshinori Uetani (CESR, BVH).

Ce séminaire, destiné en premier lieu aux bibliothèques adhérentes du CERL, est ouvert aux autres bibliothèques et institutions patrimoniales intéressées par l’étude des provenances. Le programme s’articule en une matinée de présentation des projets en cours dans différentes bibliothèques et une après-midi de présentation des outils existants, notamment ceux mis à disposition par le CERL. La journée se terminera par une visite du Musée de l’imprimerie.

Programme

9h-9h15 : Introduction
Matinée : Présentation des projets en cours dans les bibliothèques françaises

  • 9h15-9h40 : Les imprimés anciens acquis au XIXe siècle à la Bibliothèque municipale de Besançon (Marie-Claire Waille, Bibliothèque municipale de Besançon)
  • 9h40-10h05 : Reconstituer les bibliothèques saisies à la Révolution, l’exemple de la bibliothèque municipale de Dijon (Mathilde Simeant, Bibliothèque municipale de Dijon)
  • 10h05-10h30 : Le fichier des provenances de la bibliothèque d’agglomération du pays de Saint-Omer (Rémy Cordonnier, Bibliothèque d’agglomération du pays de Saint-Omer)
  • 10h30-10h50 : Pause
  • 10h50-11h15 : Reconstitution de la bibliothèque des Dominicains de Toulouse (Magali Vène, Bibliothèque municipale de Toulouse)
  • 11h15-11h40 : Le projet “Bibliothèques humanistes ligériennes” (Marc-Edouard Gautier, Bibliothèque municipale d’Angers, Sophie Renaudin, Bibliothèque municipale du Mans et Toshinori Uetani, Centre d’études supérieures de la Renaissance)
  • 11h40-12h05 : Lyon et le commerce du livre à la fin du XVe siècle : une approche basée sur l’intégration des données de provenance (Monique Hulvey, Bibliothèque municipale de Lyon)
  • 12h05-12h20 : Les enjeux de l’étude des provenances dans le plan national de signalement des fonds patrimoniaux des bibliothèques territoriales françaises (Pierre-Jean Riamond, Ministère de la culture)
  • 12h30-14h : pause déjeuner

Après-midi : Ressources et outils existants

  • 14h-14h30 : La base de données Bibale : un outil collaboratif pour recenser et rechercher les provenances des manuscrits et livres imprimés (Hanno Wijsman, Institut de recherche et d’histoire des textes)
  • 14h30-14h55 : L’étude des provenances et la base de données “Provenance Digital Archive” du CERL (Marieke van Delft, CERL)
  • 14h55-15h20 : La base de données “Material Evidence in Incunabula” (MEI) et ses modes de visualisation (Cristina Dondi, CERL)
  • 15h20-15h40 : pause
  • 15h40-15h55 : Présentation des autres ressources numériques du CERL (Marian Lefferts, CERL)
  • 15h55-16h10 : Présentation du groupe de travail “Sûreté” du CERL (Jacqueline Lambert, CERL)
  • 16h10-16h25 : Présentation du groupe d’experts “Manuscrits” du CERL

16h30 : départ de la Bibliothèque municipale de Lyon pour le Musée de l’Imprimerie
17h30-18h30 : visite du Musée de l’Imprimerie

> Télécharger le programme

> Inscription en ligne

Source : http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Livre-et-Lecture/Patrimoine-des-bibliotheques/Actualites/Seminaire-sur-l-etude-des-provenances-des-fonds-patrimoniaux-des-bibliotheques-territoriales-francaises-Lyon-3-avril-2019 | Consulté le 19/02/2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.