Projet Bibliopol@ : matériaux pour servir à l’histoire du commerce des livres à la Renaissance

Édition de l’Inventaire des livres trouvés chez les libraires montois le 16 mars 1569 (n.s.)

(Bruxelles, Archives générales du Royaume, Conseil des troubles, 22)
 


Le projet Bibliopol@ ambitionne de proposer en ligne des éditions numériques de documents et un outil de gestion de l’information en relation avec le commerce des livres à la Renaissance. Il souhaite ainsi contribuer à améliorer nos connaissances des structures de diffusion du livre, qui constituent le véritable moteur de la révolution de Gutenberg, et leur évolution.

Pour son lancement, Bibliopol@ propose l’édition en ligne d’un inventaire des livres découverts le 16 mars 1569, chez les librairies de la ville de Mons, en Hainaut, à la suite d’une perquisition effectuée par un inquisiteur, des théologiens et des officiers de justices. Ces représentants des autorités civiles et religieuses étaient à la recherche de livres hérétiques.

À terme, le document sera traité et encodé en XML-TEI d’après les principes éditoriaux de la base BVH-Epistemon, appliqués de façon souple afin de permettre une meilleure extraction des données bibliographiques. 

Présentation du projet Bibliopol@ sur le site BVH


Le projet a été initié par Renaud ADAM (Université de Liège) en octobre 2017 à la faveur d’une bourse Marie Curie au STUDIUM – Loire Valley Institute fof Advanced Studies, en partenariat avec le programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » du CESR.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.