Catalogues régionaux des Incunables de France : clôture de l’informatisation et perspectives

La campagne d’informatisation des Catalogues régionaux des Incunables, issue d’un partenariat entamé en 2008, s’est poursuivie en 2018 dans le cadre d’un dernier avenant à la convention signée entre l’Université de Tours et le Ministère de la Culture.

L’informatisation des CRI, mise en œuvre depuis 2008 au CESR, s’est clôturée en mai 2018. Ainsi, après 10 années de travail :

  • 8 496 notices canoniques, décrivant 21 903 exemplaires, ont été créées.
  • La totalité des 18 CRI parus est désormais informatisée à 100 %.
  • L’informatisation du CRI XIX – Franche-Comté (à paraître en 2019) est également informatisé à 100%.

Cette dernière étape prévoyait l’achèvement de l’informatisation du CRI XIX – Franche-Comté, à paraître dans la collection des Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques de France (2 volumes – Publication prévue à l’automne 2018) grâce au  financement d’une prolongation du recrutement de Carlos Rodriguez pour 2 mois. À la date de prise d’effet de cet avenant, en avril 2018, l’informatisation des 18 catalogues précédents (CRI I, II, III, IV, V, VI, VII, VIII, X, XI, XII, XIII, XIV, XV, XVI,  XVII, XVIII et XX) avait déjà pu être achevée dans le cadre de projets antérieurs menés par l’équipe BVH – et particulièrement par Anne-Laure Allain, Anne Guérineau, Laura Monneau et Carlos Rodriguez, sous la supervision scientifique de Christine Bénévent puis de Rémi Jimenes. Sur la période du 1er avril au 31 mai 2018, ce sont donc les deux volumes du CRI XIX – Franche-Comté qui ont fait l’objet d’une informatisation complète.

Au 31 mai 2018, la base de données des CRII compte désormais 8 496 notices canoniques décrivant 21 903 exemplaires (soit 1 673 exemplaires de plus qu’un an auparavant). La totalité des CRI papier parus et celui en voie de publication (CRI XIX) sont désormais informatisés à 100 % dans le logiciel Koha, paramétré spécifiquement pour le projet et hébergé par la MSH Val de Loire qui en assure la maintenance.

Conjointement à l’informatisation, un répertoire des numérisations a été mis en place pour centraliser les numérisations existantes et à venir d’incunables.  Chaque nouvelle numérisation est, dès son signalement, intégrée dans la notice CRII. Ce sont ainsi 687 liens pérennes qui ont pu être recensés depuis le début du projet, soit 279 liens supplémentaires depuis la précédente livraison au Ministère au 31 mai 2017.

Parallèlement au traitement des notices bibliographiques, un thésaurus sur les données de provenances a été développé. Il vise à homogénéiser le signalement d’anciens possesseurs présents dans différents catalogues afin d’améliorer le signalement de ces données (variations dans les dénominations des institutions religieuses, forme latine ou vernaculaire des noms de personnes, etc.). Ce fichier sous forme de tableur, utilisé quotidiennement pendant la période de l’informatisation, contient à ce jour 7 301 personnes, 2 066 collectivités et 117 familles (contre respectivement : 6 140 personnes, 1 892 collectivités et 95 familles, à la précédente livraison en 2017).

En plus de l’informatisation à proprement parler confiée par le ministère, deux missions complémentaires ont pu être entamées par Anne-Laure Allain, aguerrie par cinq années de confrontation aux problématiques d’interopérabilité et d’uniformité des pratiques de catalogage des CRI.

La première a été la mise en œuvre d’un traitement massif de la totalité des notices exportées. Ainsi, les abréviations obsolètes contenues dans les premiers CRI parus et informatisés ont été uniformisées (“Rel.”, “Rubr.”, “Notes ms.”, “Notes mss.”, “Enl.”, “p. de garde”, “Init. rubr.”, “Etiquette”, “Version numerisée”, “<:i>”, “<:sup>”, “<:sub>”). Ces traitements n’ont pas pu être réalisés directement sous Koha, ce sont donc les notices exportées et versionnées sur le serveur SVN du projet qui font office d’état final. Dans cet objectif d’homogénéisation, une reprise générale des anciens possesseurs (personnes, familles, collectivités) a également été entamée, incluant la recherche et le remplacement des autorités présentant une erreur de structuration, le dédoublonnement des autorités et le ciblage de certaines autorités problématiques parmi les collectivités (franciscains, capucins, jésuites). Toutefois, ce travail supplémentaire n’a pu être réalisé sur la totalité des autorités (lettres A à D traitées seulement pour les personnes et familles).

La seconde mission complémentaire réalisée en sus représente un apport très important à la constitution des catalogues informatisés. En effet, la mise à jour des notices des Fontaines de la Bibliothèque municipale de Lyon, notices exportées et mises à disposition par Dominique Hulvey, a été intégrée au catalogue CRII.

Toutes les notices de la base de données ont été livrées au Ministère le 13 juin 2018. Le chantier d’informatisation est donc achevé selon les termes convenus avec le Ministère.

Néanmoins, dans la perspective de la constitution d’un catalogue numérique abouti, pertinent et cohérent, un travail de confrontation et de report de notes sera à mener, et notamment d’uniformisation des anciens possesseurs et d’homogénéisation des données bibliographiques. Reste à noter que, sont aussi en cours de constitution les CRI IX Nord-Pas-de-Calais, CRI XXII Île de France ; et dans une perspective plus lointaine, le CRI XXI Aquitaine et les CRI Bourgogne, PACA, Haut-Rhin et Rhône-Alpes.

Après dix années d’intenses travaux, nous voudrions adresser nos plus chaleureux et amicaux remerciements à l’ensemble des bâtisseurs des CRI Informatisés, sous la supervision scientifique de Christine Bénévent puis de Rémi Jimenes : Laetitia Bontemps, Enrico Cima, Jorge Fins, Lauranne Bertrand, Anne Guérineau, Laura Monneau, Carlos Rodriguez et tout particulièrement Anne-Laure Allain, pour son engagement, sa rigueur et son humeur constants au-delà de l’entendement, du début jusqu’à l’aboutissement de l’informatisation.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.