Des développements supplémentaires pour le site ReNom

Nous annoncions lors de l’inauguration du site internet ReNom, le 6 février dernier, que l’objectif était désormais de poursuivre l’enrichissement du site et de proposer plus de contenus touristiques.

En parallèle à la version en français de la Renaissance, une version modernisée des textes sera prochainement proposée. La mise en place d’un plan de communication et d’une collaboration avec l’Institut d’Administration des Entreprises de Tours est en cours pour analyser la perception par l’utilisateur du site ReNom et son impact régional. Nous travaillons également avec la société Supersoniks à des développements techniques supplémentaires.

Tout comme pour les lieux, les variantes des noms de personnes seront importées pour enrichir la recherche et les fiches correspondantes. Pour l’ensemble des entités, et afin de contrôler ce qui pourrait apparaître comme des doublons à l’utilisateur à cause des différences d’accentuation, notamment, sera créé un champ listant les « variantes XML » (variantes récupérées automatiquement dans les fichiers XML-TEI et qui ne seraient pas présentes dans l’index). Par défaut, ces variantes ne seront pas affichées sur le site. Grâce à l’ajout en back-office d’une case à cocher en face de chaque variante, nous pourrons choisir de la publier ou non. Toutes les variantes XML seront ainsi recherchables mais ne seront pas affichées ni proposées par l’auto-complétion.

D’un point de vue technique, le site deviendra le pivot de la chaine de production ReNom. Il permettra à l’équipe des BVH d’exporter directement les données lieux et personnes au format TSV (délimité par des tabulations) pour enrichir et améliorer la reconnaissance automatique des entités sur les futures publications. En back-office, seront créés sur les fiches lieux et personnes des champs « Ambigüité », « Contexte », « Genre », « Nombre » pour chaque variante, permettant d’automatiser certains comportements lors du passage des cascades.

Nous interviendrons également sur des détails graphiques et ergonomiques. Par exemple, les ouvrages seront désormais rassemblés par titre. Ainsi la page « Gargantua » proposera le Gargantua princeps de 1535, l’édition de 1542 et la version modernisée de celle-ci.

Via la page de cartographie des lieux, nous souhaitons également redéfinir l’option de recherche « Afficher les infos touristiques » en « Afficher les lieux ouverts ». Ce volet ne concernera plus seulement les Offices de Tourisme mais aussi tous les lieux de la région, concernés par le projet ReNom, ouverts à la visite. En parallèle, nous intégrerons des itinéraires de randonnées directement sur les cartes Google Maps du site.

Pour l’instant, grâce au travail du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre d’Indre-et-Loire, nous avons à notre disposition le sentier des Guerres Picrocholines et une liste de 23 autres circuits de randonnées du Chinonais qu’il serait intéressant de référencer sur le site ReNom. A terme, l’idée est de mettre en place la même chose dans le Vendômois (itinéraire du Voyage de Tours et quelques autres circuits pertinents).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.