Journée d’étude | « L’histoire des bibliothèques et du livre en Centre – Val de Loire : où en est-on ? », Médiathèque d’Orléans, 2 février 2024

Le Centre d’études supérieures de la Renaissance organise une journée d’étude intitulée L’histoire des bibliothèques et du livre en Centre – Val de Loire : où en est-on ?. Cet évènement scientifique se tiendra à la Médiathèque d’Orléans, le 2 février 2024.

Organisateurs :  Rémi Jimenes, William Trouvé

> Télécharger le programme (PDF)

Comité scientifique

  • Florence Alibert, maîtresse de conférences en humanités numériques, TEMOS
  • Pierre Aquilon, chercheur associé, CESR
  • Ariane Bouchard, responsable des collections patrimoniales, Réseau des Médiathèques d’Orléans
  • Magali Coumert, professeure d’histoire médiévale, CeTHiS
  • Rémi Jimenes, maître de conférences en histoire du livre et des bibliothèques, CESR
  • Caroline Laurent, responsable des collections patrimoniales, Bibliothèque des Quatre-Piliers de Bourges
  • Régis Rech, responsable des collections patrimoniales, Bibliothèque municipale de Tours
  • William Trouvé, chargé de mission patrimoine écrit, CESR

Argumentaire

Les années 1990 ont été propices au développement de l’histoire des bibliothèques et du livre, de leurs acteurs et de leurs collections, abordée selon une perspective régionale. En région Centre, ces recherches  ont pris la forme de publications scientifiques1, de manifestations grands publics2 ou encore de beaux livres3. Ces différentes initiatives ont montré en quoi cette perspective régionale, bien que reposant sur un échelon administratif créé artificiellement dans les années 1970, favorisait les approches comparatistes, de sorte que les traits communs et les singularités des bibliothèques passées et contemporaines s’en trouvaient soulignés. Naturellement, ces actions ont également sensibilisé le grand public au patrimoine livresque, un domaine souvent méconnu, tout en invitant à la découverte des richesses qui étaient conservées dans les départements voisins.

Trois décennies plus tard, cette attention portée au cadre régional s’est dissipée. Les activités de recherche et les sujets des expositions, qu’ils soient le fait du monde universitaire ou des bibliothécaires, sont le plus souvent conçus à l’échelle locale4, tandis que les projets pensés pour un ressort plus large sont bien souvent conçus à la dimension inter-régionale5. Si la thématique régionale est moins souvent sollicitée, un espace de rencontres et d’échanges adapté à l’échelle du Centre – Val de Loire demeure pertinent pour faire dialoguer chercheurs et bibliothécaires qui s’intéressent aux différentes facettes d’une histoire des bibliothèques et du livre en Centre – Val de Loire.

La journée d’étude que nous proposons revêt une double ambition : montrer l’actualité de la recherche en histoire des bibliothèques et du livre dans notre région et proposer un moment de dialogues entre les chercheurs et les bibliothécaires qui sont animés par des questionnements croisés.

Programme

9h30–10h45 – Présidente de séance : Ariane Bouchard (Réseau des Médiathèques d’Orléans)

  • Peut-on écrire une histoire du livre et des bibliothèques sans patrimoine des bibliothèques ? Introduction à la journée d’étude et restitution d’une enquête sur les fonds patrimoniaux du Centre-Val de Loire
    — William Trouvé, chargé de mission patrimoine écrit, CESR
  • La bibliothèque de Micy-Saint-Mesmin (IXe-XIIe siècles) : état des lieux et perspectives de recherche
    — Claire Tignolet, chercheuse associée au LaMOP

10h45-11h Pause

11h-12h15 – Président de séance : Gilles Kagan (IRHT)

  • Sauvegarde et étude des manuscrits sinistrés de Chartres : 20 ans de collaboration entre institutions patrimoniales et de recherche
    — Michèle Neveu, responsable des fonds patrimoniaux de la médiathèque de Chartres
    — Veronika Drescher, conservatrice des manuscrits à la Bibliothèque nationale d’Autriche
  • Cataloguer les livres disparus, à quoi bon ?
    — Pierre Aquilon, maître de conférences honoraire, CESR

12h15-14h Déjeuner

14h-15h15 – Présidente de séance : Florence Alibert (Université d’Angers, Temos)

  • Reconstituer les bibliothèques grâce aux marques de provenance : l’exemple des juristes orléanais de la Renaissance
    — Arthur Ferrier, responsable du fonds local et précieux de la médiathèque d’Orléans
  • La bibliothèque Henri IV du Prytanée, ancien collège royal des jésuites de La Flèche, formant par la culture général les futurs officiers de la Nation sur quatre siècles
    — Sylvie Tisserand, conservatrice de la bibliothèque Henri IV du Prytanée national militaire de La Flèche
    — Hervé Baudry, Université de Lisbonne

15h15-15h30 Pause

15h30-16h45 – Présidente de séance : Emmanuelle Chapron (Aix Marseille Université / EPHE)

  • Le chanoine polygraphe. Marcel Langlois, bibliothécaire et historien du pays chartrain
    — Guillaume Boyer, responsable du patrimoine et de la numérisation à la bibliothèque de Fels, Institut catholique de Paris
  • Comment le fonds Marcel est-il entré dans les collections publiques ?
    — Régis Rech, conservateur des bibliothèques, responsable des fonds patrimoniaux de la bibliothèque municipale de Tours

17h-18h Visite de la réserve de la médiathèque d’Orléans (réservée aux intervenants et au comité scientifique)

Cette journée est soutenue par le programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » du CESR dans le cadre de l’equipex Biblissima+.

Biblissima+ bénéficie d’une aide de l’Etat gérée par l’ANR au titre du Programme d’investissements d’avenir intégré à France 2030, portant la référence ANR-21-ESRE-0005


  1. Pierre Aquilon, Catalogue régional des incunables des bibliothèques publiques de France, vol. X, Région Centre, Paris : Aux amateurs de livres, 1991. []
  2. Exposition Naissance et renaissances du patrimoine écrit, dont le sujet était de faire connaître le patrimoine écrit des bibliothèques du Centre, organisée au musée des beaux-arts d’Orléans en 1992. []
  3. Patrimoine des bibliothèques de France, un guide des régions, volume 10, Centre, Limousin, Paris : Payot, DL, 1995 ; Élisabeth Lalou, Claudia Rabel, Louis Holtz (dir.), Dedens mon livre de pensee…, de Grégoire de Tours à Charles d’Orléans, une histoire du livre médiéval en région Centre, Paris : Somogy, 1977. []
  4. Outres les expositions relatives à l’histoire locale conçues régulièrement par chaque bibliothèque, citons à titre d’exemple les programmes de recherche et les travaux suivants : « À la recherche des manuscrits de Chartres », projet développé par l’IRHT ; projet ANR « Mame. Deux siècles d’édition pour la jeunesse » (2008-2011), coordonné par Cécile Boulaire, même si la démarche transdisciplinaire invitait à dépasser les frontières tourangelles ; Régis Rech, « Du Styx au phénix ? Les collections patrimoniales de la Bibliothèque municipale de Tours : 1940-2020 », dans Bulletin de la Société archéologique de Touraine, LXVII, 2021, p. 177-sqq ; Bruno Guignard (éd.), Louis de La Saussaye, Journal historique et archéologique de Blésois et de la Sologne, Saint-Claude-de-Diray : Hesse, 2009. []
  5. Ainsi le programmes de recherche « Bibliothèques virtuelles humanistes » (créé en 2001), porté par le CESR n’est pas restreint au Centre – Val de Loire : le projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » porte sur les fonds anciens du Mans, de La Flèche et d’Angers. L’exposition Trésors enluminés des musées de France. Pays de la Loire et Centre, organisée au musée des beaux-arts d’Angers (novembre 2013 – mars 2014) constitue un autre exemple de cet élargissement du cadre de pensée. On n’oubliera pas les travaux initiatiques menés par les étudiants des masters des Universités de Tours et d’Orléans et du CESR. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sandrine Breuil (16 janvier 2024). Journée d’étude | « L’histoire des bibliothèques et du livre en Centre – Val de Loire : où en est-on ? », Médiathèque d’Orléans, 2 février 2024. Bibliothèques Humanistes. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vlzs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.