Journées d’études « Variété, variation, norme : Notation et annotation de la variation et des états de langue non-standards » | 17-18 nov., Poitiers

Variété, variation, norme : Notation et annotation de la variation et des états de langue non-standards

img_je_poitiers_18nov2016Journées d’études (FORELL-A, Poitiers)
Equipe A – Corpus : Des unités au discours
Jeudi 17 novembre et vendredi 18 novembre 2016
Salle des Actes – UFR Lettres & Langues – Bâtiment A3

Coordinateur scientifique : Marie-Hélène Lay

Décrire la variation suppose généralement de la situer par rapport à un référentiel, norme ou standard.

Les questionnements autour des relations entre variation / variété et norme(s) alimentent régulièrement la réflexion du linguiste, quelque soit l’objet plus particulier de son étude (de la phonétique/graphie à l’étude de textes) et ce quel que soit sa perspective : synchronie, diachronie, variation « régionale » (mobilisant toutes sortes de dimensions socio-culturelles), etc. Lire la suite

Mise en ligne de L’Imagination poétique de Barthélemy Aneau

Barthélemy Aneau et L’Imagination poétique

Né à Bourges, mort d’une façon obscure lors d’une émeute religieuse à Lyon en 1560, Barthélemy Aneau est l’un de ces auteurs qui allient une vraie culture humaniste, nourrie de littérature grecque et latine, à la fibre pédagogique et à un goût certain pour la fiction. Juriste de formation passé à l’enseignement, il illustre le principe de la fiction poétique par ce recueil d’emblèmes moraux, l’Imagination poétique, qui existe dans une version française et dans une version latine (Picta Poesis) parues la même année, mais qui ne sont pas exactement semblables.

Lire la suite

TEI Conference 2016 : The BVH in Tours and the « Bibliotheques françoises » project

home_tei_conference_2016A l’occasion de la Conférence internationale 2016 du Consortium TEI qui se tiendra du 26 au 30 septembre 2016, à Vienne (Autriche), Toshinori Uetani, ingénieur de recherche  CNRS au CESR, représentera l’équipe des BVH lors de la session « Editions : Early Modern ». Il y exposera les travaux de longue haleine mis en œuvre  dans le cadre du programme de recherche BVH et plus particulièrement le projet en cours des « Bibliothèques françoises » (Equipex Biblissima). Lire la suite

[Vidéo] Projet BVH-Epistemon : encodage XML-TEI et bilan – Retour sur la journée scientifique 2016 de la MSH Val de Loire

Lundi 20 juin 2016 s’est tenue la quatrième édition de la Journée Scientifique de la MSH Val de Loire. A cette occasion, six porteurs de projets ayant reçu un financement en 2014 et 2015 à l’Appel à projet de la MSH, ont présenté l’avancement de leurs recherches.

Cette matinée de présentation a été l’occasion de mettre en avant la diversité des sujets de la recherche en SHS, de renforcer les échanges entre les chercheurs de domaines d’études divers et variés et notamment pour l’équipe des BVH du CESR, représentée par Marie-Luce Demonet et Mathieu Duboc, de présenter les avancées de la production et des outils proposés sur le site BVH pour le corpus textuel Epistemon, ce dernier ayant fait l’objet du cofinancement de la MSH Val de Loire en 2015.

Lire la suite

École d’été Editing Renaissance Letters on Digital Support, Summer seminar EpistolART 2016

Epistolart_SummerSeminar-768x1024Summer seminar EpistolART 2016
Editing Renaissance Letters on Digital Support
4-8 juillet 2016, Liège, Belgique
http://web.philo.ulg.ac.be/transitions/epistolart/

L’équipe du projet EpistolART organise à l’Université de Liège, du 4 au 8 juillet 2016, un séminaire entièrement consacré à l’édition et à l’étude de lettres d’artistes italiens de la Renaissance.

Intervention de Marie-Luce Demonet « L’édition numérique des lettres de Rabelais et de Montaigne »

Parmi les lettres conservées de Rabelais (7) et de Montaigne (32), certaines sont autographes, d’autres non, et parmi ces dernières certaines sont des copies, des photos de photos, ou même des éditions tardives. Certaines ont la forme d’« épîtres », voire d’epistolae, de préfaces, de dédicaces. Je présenterai les choix philologiques effectués dans les projets Rablissime et MONLOE (ANR « Montaigne à l’œuvre ») à Tours afin d’intégrer ces lettres à des corpus plus vastes d’auteurs, et de leur attribuer des descripteurs pertinents dans un entrepôt de données qui n’empêche pas d’en voir la singularité. Les autres problèmes rencontrés sont ceux du bilinguisme, de la variabilité des supports, des graphies et des caractères spéciaux, des conditions d’accès et de conservation qui rendent délicat l’établissement non seulement des textes, mais aussi de leur degré de fiabilité.

Lire la suite

Corpus Rabelais : avancement 2015 & clôtures de projets

La constitution du corpus Rabelais menée depuis plusieurs années par l’équipe BVH au CESR a pu bénéficier ces dernières années de plusieurs soutiens de poids avec le projet ReNom (APR Régional – clos) et les projets Rablissime (PRES CVLU – clôture avril 2016), Rabelais-Manuscrits (Equipex Biblissima), CORPOREM (BSN5 – clôture juin 2016) et MSH-Val de Loire (AAP annuel – clos).

Fac-similés

5 fac-similés en ligne

La Sciomachie et festins faits à Rome, Lyon, 1549. Page de titre – BM de Tours

  • [Nouveau] La Sciomachie et festins faits à Rome, Lyon, 1549, BM de Tours
  • Gargantua, Lyon, 1542, Gallica
  • Les oeuvres de M. François Rabelais, Lyon, 1564, Gallica
  • Pantagruel, Lyon, 1542, Châteauroux
  • Tiers Livre, Paris, 1546, BM de Tours

 

 

 

 

Lire la suite

Paradoxale fidélité : éditer le manuscrit du Cinquième livre de Rabelais

Du manuscrit autographe à la théorie des brouillons

En mars 1847, Paul Lacroix (alias le Bibliophile Jacob) publia dans le Journal des débats l’annonce d’une découverte importante : il venait d’identifier, dans les collections de la Bibliothèque royale, un  manuscrit du XVIe siècle dont les 146 feuillets renfermaient une copie du Cinquième livre de Rabelais. Ayant comparé son écriture à celle d’une lettre de Rabelais (dont l’authenticité s’avéra douteuse), Lacroix considérait ce volume comme autographe et y voyait le témoignage sûr de l’attribution du Cinquième livre à l’auteur du Pantagruel. Le manuscrit français n° 7981 (devenu depuis le manuscrit français 2156) ne pouvait manquer d’attirer l’attention des érudits ; il procurait notamment une version du texte très différente de l’édition originale imprimée en 1564 (soit onze ans après la mort de Rabelais) et comptait même plusieurs chapitres inédits.

btv1b8571100w

BnF, manuscrit français 2156, f. 1 – Source : gallica.bnf.fr

Lire la suite

Corpus Montaigne : avancement 2015 & clôture 2016 du projet ANR « Montaigne à l’œuvre »

L’équipe BVH, avec son partenaire de l’IRHT, a lancé en 2013 le projet ANR MONLOE, « Montaigne à l’œuvre », première phase d’un ensemble éditorial qui aurait dû réunir les principales éditions des Essais, l’édition diachronique de l’exemplaire dit « de Bordeaux » (« EB », exemplaire annoté par Montaigne en vue d’une édition ultérieure), tous les ouvrages possédant la signature de Montaigne conservés dans les différentes bibliothèques publiques et privées dans le monde, tous les écrits de Montaigne et une sélection des sources majeures des Essais. Ces ambitions n’ont pas pu être toutes réalisées, en raison de deux réductions budgétaires importantes, en début en fin de projet (clôturé à la fin de 2015 malgré notre demande de prolongation).  Intégré au programme BVH, MONLOE permet de montrer et d’exploiter des ressources existantes et d’expérimenter des procédures nouvelles, avec des méthodologies en développement dans le domaine des humanités numériques : affichage page à page et parallèle de l’image et du texte, corpus textuel annoté permettant plusieurs niveaux d’analyse et de requête, identification des « mains » de Montaigne.

Il offre aussi, comme prévu, une reconstitution 3D de la « librairie » (sa bibliothèque personnelle), mais nous aurions aimé poursuivre en établissant des liens entre les sentences du plafond et la reconstitution panoramique de la librairie, en présentant quelques ouvrages « cliquables ».

L’assemblée générale 2015 des BVH qui s’est tenue le 10 décembre dernier au CESR de Tours a été l’occasion de présenter les résultats du projet ANR et plus largement des travaux menés autour de Montaigne, cofinancés par l’Equipex Biblissima (LABOREM) et BSN 5 – Numérisation (projet CORPOREM).

Lire la suite

Exploitation de l’encodage XML-TEI de l’exemplaire de Bordeaux

L’édition numérique en XML-TEI de l’exemplaire de Bordeaux des Essais de Montaigne est désormais disponible en ligne sur la base Epistemon des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ». Vu le long et fastidieux travail d’encodage et de relecture qui a mobilisé deux ingénieurs d’études pendant près de deux ans,  ainsi que deux chercheurs pour la relecture et le contrôle du travail, les résultats d’un tel engagement peuvent être légitimement interrogés.

Outre l’affichage dynamique et les différentes options de consultation proposées aux utilisateurs, il est désormais possible de réaliser des traitements informatiques sur le fichier balisé. Ce billet s’attache à présenter les quelques observations et ébauches d’études réalisées sur les pratiques de correction et de remaniement chez Montaigne.

Lire la suite

Édition numérique de l’exemplaire de Bordeaux des Essais de Montaigne (1588)

Après deux années de travail menées dans le cadre du projet ANR « Montaigne à l’œuvre » (MONLOE), nous sommes heureux d’annoncer la mise en ligne de l‘édition numérique intégrale de l’exemplaire de Bordeaux des Essais de Montaigne, désormais consultable sur la base Epistemon des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes ».

Présentation de l’œuvre

L’exemplaire dit « de Bordeaux », EB, est un exemplaire de l’édition des Essais de 1588 publiée à Paris chez Abel L’Angelier. Cet in-4° de 508 folios comprend pour la première fois un troisième livre, ajouté aux deux livres des  éditions bordelaises de 1580 et 1582 dont le texte a lui-même été augmenté d’environ 600 additions.

Il a pour particularité d’avoir été entièrement retravaillé par son auteur qui y multiplie corrections et additions. Montaigne l’enrichit ainsi de plus de 1 300 additions dispersées dans les marges, en-têtes et pieds-de-page de l’ouvrage. Elles sont parfois très courtes, deux ou trois mots, parfois assez longues, s’étalant sur plusieurs marges comme au folio 35.

Bibliothèque de Bordeaux, S 1238 Rés.coffre, « De Democritus & Heraclitus » f. 36. Numérisation P. Desan, U. de Chicago.

Exemple d’un feuillet abondamment annoté par Montaigne – Bibliothèque de Bordeaux, S 1238 Rés.coffre, f. 36. Numérisation P. Desan, U. de Chicago.

Lire la suite