Assemblée Générale 2016 du programme de recherche BVH – Mercredi 7 décembre 2016, CESR, Tours

bandeau_ag_bvh_2016L’assemblée générale 2016 du programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » se tiendra le :

Mercredi 7 décembre, de 10 h à 17 h 30
au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours,
Salle Rapin

Au cours de cette assemblée générale 2016, l’avancement des projets en cours et les perspectives du programme de recherche vous seront présentés.

Cette année, la rencontre désormais traditionnelle sera l’occasion de rendre hommage à Marie-Luce Demonet pour ses inspirations et son dévouement des quinze dernières années et d’accueillir Chiara Lastraioli en tant que responsable scientifique. À ce moment charnière, nous espérons réaffirmer ensemble la volonté de poursuivre les objectifs communs fixés, élaborés et partagés avec les partenaires.

Lire la suite

TEI Conference 2016 : The BVH in Tours and the « Bibliotheques françoises » project

home_tei_conference_2016A l’occasion de la Conférence internationale 2016 du Consortium TEI qui se tiendra du 26 au 30 septembre 2016, à Vienne (Autriche), Toshinori Uetani, ingénieur de recherche  CNRS au CESR, représentera l’équipe des BVH lors de la session « Editions : Early Modern ». Il y exposera les travaux de longue haleine mis en œuvre  dans le cadre du programme de recherche BVH et plus particulièrement le projet en cours des « Bibliothèques françoises » (Equipex Biblissima). Lire la suite

« Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi), projet partenarial Biblissima 2016

Lauréat du quatrième appel à projet partenarial Biblissima, le projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi) vise à mettre à disposition d’un vaste public certains des ouvrages remarquables, manuscrits et imprimés, de la fin du XVe siècle à la fin du règne de Louis XIII conservés dans les fonds de bibliothèques du Mans, d’Angers et de La Flèche. Provenant d’établissements ecclésiastiques d’Ancien Régime — La Baumette (Angers), Saint-Vincent et La Couture (Le Mans), collège des Jésuites (La Flèche) – ces exemplaires ont été sélectionnés, tant pour leur intérêt textuel, que pour leurs marques de provenance, leurs annotations ou leur présence dans des recueils factices. Ils constituent en effet un corpus riche d’informations détaillées sur les réseaux auxquels appartenaient leurs utilisateurs, laïcs ou hommes d’Église, et ouvrent des champs d’étude stimulants sur l’histoire sociale, intellectuelle, voire spirituelle dans le grand Val de Loire. Ces volumes où coexistent écritures manuscrites et texte imprimé, précieux témoignage de l’évolution des bibliothèques humanistes, exigent d’être numérisés en haute définition pour fournir aux chercheurs tous les éléments d’une étude scientifique.

Lire la suite

École d’été Editing Renaissance Letters on Digital Support, Summer seminar EpistolART 2016

Epistolart_SummerSeminar-768x1024Summer seminar EpistolART 2016
Editing Renaissance Letters on Digital Support
4-8 juillet 2016, Liège, Belgique
http://web.philo.ulg.ac.be/transitions/epistolart/

L’équipe du projet EpistolART organise à l’Université de Liège, du 4 au 8 juillet 2016, un séminaire entièrement consacré à l’édition et à l’étude de lettres d’artistes italiens de la Renaissance.

Intervention de Marie-Luce Demonet « L’édition numérique des lettres de Rabelais et de Montaigne »

Parmi les lettres conservées de Rabelais (7) et de Montaigne (32), certaines sont autographes, d’autres non, et parmi ces dernières certaines sont des copies, des photos de photos, ou même des éditions tardives. Certaines ont la forme d’« épîtres », voire d’epistolae, de préfaces, de dédicaces. Je présenterai les choix philologiques effectués dans les projets Rablissime et MONLOE (ANR « Montaigne à l’œuvre ») à Tours afin d’intégrer ces lettres à des corpus plus vastes d’auteurs, et de leur attribuer des descripteurs pertinents dans un entrepôt de données qui n’empêche pas d’en voir la singularité. Les autres problèmes rencontrés sont ceux du bilinguisme, de la variabilité des supports, des graphies et des caractères spéciaux, des conditions d’accès et de conservation qui rendent délicat l’établissement non seulement des textes, mais aussi de leur degré de fiabilité.

Lire la suite

École d’été Les incunables, mise en ligne des supports

Du 7 au 11 juillet 2015 s’est déroulée à Orléans la première école d’été autour des « Incunables, de l’invention de Gutenberg à la révolution numérique ». Organisée par les Médiathèques d’Orléans (R. Goudeseune et O. Morand), le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance et l’équipe « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (C. Bénévent) dans le cadre du projet d’informatisation des Catalogues régionaux des incunables en Centre-Ouest (CRIICO, Equipex Biblissima) et soutenue par le service du Livre et de la Lecture du Ministère de la Culture et de la Communication, cette école avait pour but de sensibiliser les participants aux problématiques de description, de catalogage et de numérisation des incunables (Lire le billet Bilan et récit de l’école d’été).
Vous pouvez désormais retrouver certaines de nos présentations (supports de conférences et ateliers pratiques des intervenants) sur le site de Biblissima, ainsi que les présentations des stagiaires ayant participés à l’école d’été et de leur projets scientifiques.

Lire la suite

Corpus Rabelais : avancement 2015 & clôtures de projets

La constitution du corpus Rabelais menée depuis plusieurs années par l’équipe BVH au CESR a pu bénéficier ces dernières années de plusieurs soutiens de poids avec le projet ReNom (APR Régional – clos) et les projets Rablissime (PRES CVLU – clôture avril 2016), Rabelais-Manuscrits (Equipex Biblissima), CORPOREM (BSN5 – clôture juin 2016) et MSH-Val de Loire (AAP annuel – clos).

Fac-similés

5 fac-similés en ligne

La Sciomachie et festins faits à Rome, Lyon, 1549. Page de titre – BM de Tours

  • [Nouveau] La Sciomachie et festins faits à Rome, Lyon, 1549, BM de Tours
  • Gargantua, Lyon, 1542, Gallica
  • Les oeuvres de M. François Rabelais, Lyon, 1564, Gallica
  • Pantagruel, Lyon, 1542, Châteauroux
  • Tiers Livre, Paris, 1546, BM de Tours

 

 

 

 

Lire la suite

Paradoxale fidélité : éditer le manuscrit du Cinquième livre de Rabelais

Du manuscrit autographe à la théorie des brouillons

En mars 1847, Paul Lacroix (alias le Bibliophile Jacob) publia dans le Journal des débats l’annonce d’une découverte importante : il venait d’identifier, dans les collections de la Bibliothèque royale, un  manuscrit du XVIe siècle dont les 146 feuillets renfermaient une copie du Cinquième livre de Rabelais. Ayant comparé son écriture à celle d’une lettre de Rabelais (dont l’authenticité s’avéra douteuse), Lacroix considérait ce volume comme autographe et y voyait le témoignage sûr de l’attribution du Cinquième livre à l’auteur du Pantagruel. Le manuscrit français n° 7981 (devenu depuis le manuscrit français 2156) ne pouvait manquer d’attirer l’attention des érudits ; il procurait notamment une version du texte très différente de l’édition originale imprimée en 1564 (soit onze ans après la mort de Rabelais) et comptait même plusieurs chapitres inédits.

btv1b8571100w

BnF, manuscrit français 2156, f. 1 – Source : gallica.bnf.fr

Lire la suite

Corpus Montaigne : avancement 2015 & clôture 2016 du projet ANR « Montaigne à l’œuvre »

L’équipe BVH, avec son partenaire de l’IRHT, a lancé en 2013 le projet ANR MONLOE, « Montaigne à l’œuvre », première phase d’un ensemble éditorial qui aurait dû réunir les principales éditions des Essais, l’édition diachronique de l’exemplaire dit « de Bordeaux » (« EB », exemplaire annoté par Montaigne en vue d’une édition ultérieure), tous les ouvrages possédant la signature de Montaigne conservés dans les différentes bibliothèques publiques et privées dans le monde, tous les écrits de Montaigne et une sélection des sources majeures des Essais. Ces ambitions n’ont pas pu être toutes réalisées, en raison de deux réductions budgétaires importantes, en début en fin de projet (clôturé à la fin de 2015 malgré notre demande de prolongation).  Intégré au programme BVH, MONLOE permet de montrer et d’exploiter des ressources existantes et d’expérimenter des procédures nouvelles, avec des méthodologies en développement dans le domaine des humanités numériques : affichage page à page et parallèle de l’image et du texte, corpus textuel annoté permettant plusieurs niveaux d’analyse et de requête, identification des « mains » de Montaigne.

Il offre aussi, comme prévu, une reconstitution 3D de la « librairie » (sa bibliothèque personnelle), mais nous aurions aimé poursuivre en établissant des liens entre les sentences du plafond et la reconstitution panoramique de la librairie, en présentant quelques ouvrages « cliquables ».

L’assemblée générale 2015 des BVH qui s’est tenue le 10 décembre dernier au CESR de Tours a été l’occasion de présenter les résultats du projet ANR et plus largement des travaux menés autour de Montaigne, cofinancés par l’Equipex Biblissima (LABOREM) et BSN 5 – Numérisation (projet CORPOREM).

Lire la suite

Les « Bibliothèques françoises » de La Croix du Maine et Antoine du Verdier (CESR-Biblissima, novembre 2015-avril 2016)

Présentation

Cofinancé par le CESR et l’équipex Biblissima dans le cadre du programme BVH dirigé par Marie-Luce Demonet, les « Bibliotheques françoises » de La Croix du Maine et de Du Verdier est un projet visant à une meilleure connaissance de ces deux ouvrages de la fin du XVIe siècle que l’on peut qualifier de premiers dictionnaires imprimés d’auteurs français, et une exploitation innovante de leurs données bio-bibliographiques.

Publiés respectivement à Paris en 1584 et à Lyon en 1585, le Premier volume de la bibliotheque de François Grudé, sieur de La Croix du Maine et la Bibliotheque d’Antoine Du Verdier sont à l’origine deux ouvrages distincts. Réédités ensemble avec des annotations au XVIIIe siècle par Rigoley de Juvigny en 6 volumes in-quarto sous un titre unique des Bibliothèques françoises, ils sont le plus souvent considérés indistinctement par les historiens et les bibliographes comme pendants exacts de sources premières sur la littérature française, notamment du XVIe siècle. Le présent projet entend permettre, en proposant une édition numérique établie à partir des éditions originales du XVIe siècle, une exploitation croisée et critique de leurs informations bio-bibliographiques, tout en mettant en valeur les particularités de ces deux entreprises à la fois concurrentes et complémentaires. Lire la suite