CRIICO, des incunables en Centre-Ouest : bilan de l’année 2015

Le projet CRII, ou « Catalogues régionaux des incunables informatisés », a pour but de compléter le signalement des collections d’incunables grâce à un catalogue en ligne, facilement accessible et national – à terme, c’est un versement dans le Catalogue collectif de France qui est visé. Il rassemble des informations aujourd’hui dispersées dans les différents volumes des Catalogues régionaux des incunables (CRI). L’assemblée générale 2015 du programme de recherche « Bibliothèques virtuelles humanistes », tenue ce 10 décembre a été l’occasion de faire le point sur l’avancée de l’informatisation : débutée en mars 2013 (CR2I), et poursuivie en 2015 avec un volet « provenances » supplémentaire limité aux CRI du Centre-Ouest (CRIICO) – et la tenue d’une école d’été en juillet dernier à Orléans -, l’ensemble de l’informatisation aura été soutenue par l’Equipex Biblissima. L’informatisation des Catalogues – hors volet « provenances » – se poursuivra en 2016 sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication.

Le catalogue informatisé souhaite offrir à la fois une notice canonique, établie en confrontant les différentes notices de chaque volume des CRI et celles du CIBN mais aussi le signalement le plus détaillé possible de chaque exemplaire recensé en décrivant ses anciens possesseurs, ses provenances, ses mentions manuscrites mais aussi sa reliure, sa rubrication, etc.

Pour ce travail nous avons pu bénéficier du concours de partenaires : l’Incunabula Short Title Catalogue,  la Bibliothèque Mazarine et la bibliothèque municipale de Lyon (pour les données d’exemplaires).

CRIICO, un réseau et des avancées significatives

Le projet CRIICO, lauréat du 2ème appel à manifestation d’intérêt Biblissima, a permis de prolonger le projet CR2I tout en se concentrant sur les incunables conservés dans les bibliothèques du Centre et des régions avoisinantes. Cela a été l’occasion de mettre l’accent sur les provenances mentionnées dans les catalogues des régions concernées par le projet en créant notamment des notices d’autorité des possesseurs recensés.

CRIICO_Legende_2

Cartographie du projet CRIICO

La première étape de CRIICO, de janvier à avril 2015, a été l’informatisation du CRI X (Centre, P. Aquilon) avec l’appui des bibliothèques d’Orléans (le porteur du projet), Blois et Bourges. Puis le CRI XIV (Poitou-Charentes & Limousin, H. Richard et P. Campagne) a été traité d’avril à septembre 2015 en partenariat avec la médiathèque François Mitterrand de Poitiers. Enfin, de septembre à décembre 2015, le CRI V (Pays de La Loire, L. Torchet) a été informatisé avec le soutien de la bibliothèque d’Angers, et le Réseau des Médiathèques et des Archives du Mans.

Plus de la moitié des provenances du CRI IV pourront être traitées sous la forme de notices d’autorités – la suite de la rétroconversion étant assurée selon le protocole habituel des Catalogue Régionaux des Incunables Informatisés.

L’année 2015 a vu l’informatisation de trois nouveaux CRI, et désormais ce sont 9 544 entrées de catalogue sur les 13 789 que compte notre corpus qui ont été traitées soit 70 % de l’ensemble. Ce sont dorénavant sept CRI sur seize qui sont informatisés (tous antérieurs à 2013). Les derniers CRI parus n’entrent pas dans notre corpus :

  • le volume XV, bibliothèques scientifiques parisiennes (Y. Fernillot et P. Aquilon), parus en 2014.
  • le volume XX, bibliothèques parisiennes (D. Coq) à paraître en 2016 a, quant à lui, vu ses descriptions d’exemplaires entrées par son auteur dans Koha

Le comité éditorial (P. Aquilon, D. Coq) en charge de la mise en forme, de la relecture et de la correction des CRI (version sur papier) poursuivent actuellement leur travail sur les prochains volumes à paraître : Franche-Comté (M.-Cl. Waille), Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Yvelines (A. Taurant, D. Coq), Nord-Pas-de-Calais (collectif). Les CRI concernant les régions Rhône-Alpes (Y. Jocteur Montrozier), Aquitaine (L. Torchet), Haut-Rhin (F. Chagrot, R. Cazin), Bourgogne (L. Torchet) sont en cours de rédaction. Nous tenons également à remercier les incunabulistes pour la saisie dans Koha de nombreux exemplaires inédits.

Tableau d’avancée de l’informatisation des CRI

  Nombre d’entrées Entrées informatisées Pourcentage restant à traiter
CRI I Champagne-Ardenne 1526 758 50%
CRI II Languedoc-Roussillon 507 271 53%
CRI III Midi-Pyrennées 814 397 49%
CRI IV Basse-Normandie 447 270 40%
CRI V Pays de la Loire 948 Achevé en décembre 2015
CRI VI Bib. Mazarine 2110 Achevé en avril 2014
CRI VII Institut de France 180 83 54%
CRI VIII Couvents parisiens et BHVP 532 241 55%
CRI X Centre 691 Achevé en avril 2015
CRI XI Rhône-Alpes (I) 1044 Achevé en août 2014
CRI XII Sorbonne, ENC… 592 Achevé en décembre 2014
CRI XIII Bas-Rhin 2443 825 66%
CRI XIV Poitou-Charentes, Limousin 514 Achevé en septembre 2015
CRI XVI Auvergne 286 147 51%
CRI XVII Haute-Normandie 613 Achevé en août 2013
CRI XVIII ENSBA 542 139 74%
TOTAL 13789 69,93% 30,07%

Des autorités pour les anciens possesseurs

Le corpus régional traité dans le projet CRIICO a constitué un terrain privilégié pour l’identification et l’étude des possesseurs des incunables. Un module de gestion d’autorités a été développé  à cet effet dans Koha en Unimarc. Lors de la première phase du projet CR2I, les autorités étaient structurées manuellement. Ce mode de fonctionnement ne pouvait empêcher d’éventuelles coquilles dans la structuration et des variations dans les formes retenues pour une autorité. Cette démarche n’était donc pas satisfaisante en terme d’homogénéisation des autorités. Grâce à ce nouveau module, quatre nouvelles bases ont ainsi été créées pour chaque type d’anciens possesseurs entrant dans le projet CRIICO :

  • les collectivités (347 notices)
  • les familles (12 entrées)
  • 24 noms géographiques
  • et 1 362 individus

Fin décembre 2015, les autorités sont à 78 % des créations propres au projet CRIICO, le reste se répartit de la façon suivante :

 

Répartition de l'origine des autorités d'anciens possesseurs

Répartition de l’origine des autorités d’anciens possesseurs

Retour sur l’école d’été Biblissima

Comme nous l’avions évoqué lors d’un précédent article, l’école d’été « Les incunables, de l’invention de Gutenberg à la révolution numérique » s’est déroulée du 7 au 11 juillet 2015 à Orléans. Cette formation était organisée conjointement par les Médiathèques d’Orléans et l’équipe BVH dans le cadre du projet CRIICO. Quatorze participants, étudiants et professionnels, ont été sélectionnés pour participer à cette école d’été. Sous la tutelle des dix-neuf intervenants et experts, cette formation a abordé les problématiques de description, de catalogage et de numérisation des incunables.

L’AG des BVH a été l’occasion de faire un retour sur l’école d’été avec nos partenaires. Romuald Goudeseune, bibliothécaire au sein des médiathèques d’Orléans, a insisté sur le travail effectué sur des données de provenances et certaines collections conservées à Orléans et que les participants ont eues entre les mains lors de l’école d’été.

19766945752_b576cacc30_o

Instantané de l’école d’été

Perspectives 2016

Si l’indexation normalisée des provenances des incunables du Centre-Ouest arrive à son terme en même temps que le projet CRIICO, l’avenir de la rétroconversion des CRI est désormais assuré : une convention entre le Centre d’études supérieures de la Renaissance et le Ministère de la Culture et de la Communication vient d’être signée, qui permettra en mai 2017 l’achèvement de la rétroconversion des volumes parus . Christine Bénévent, qui a porté le projet jusqu’en octobre 2015, ayant été élue à la Chaire d’histoire du livre de l’École des Chartes, c’est désormais Rémi Jimenes qui assurera le pilotage scientifique des Catalogues Régionaux des Incunables Informatisés.


Anne-Laure Allain & Laura Monneau
biblissima-investissements-bleu


Une réflexion au sujet de « CRIICO, des incunables en Centre-Ouest : bilan de l’année 2015 »

  1. Ping : « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi), projet partenarial Biblissima 2016 | Bibliothèques Humanistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *